Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Faciliter le passage des animaux

Faciliter le passage des animaux

date 21/10/2022 - 14:33 | micro_reportage Christophe Buquet
Pour faciliter la traversée de l'autoroute par les animaux sauvages, un passage grande faune a été installé au dessus de l'autoroute A63. Une construction utile pour préserver la faune et sécuriser les automobilistes.
illustration de Faciliter le passage des animaux
© Egis 
 Faciliter le passage des animaux
 Faciliter le passage des animaux
play
0:00
0:00
volume-high 
Les autoroutes traversent souvent des plaines et des forêts sur de longues distances, un problème pour les animaux qui vivent autour et qui souhaitent passer de l'autre côté. Olivier Quoy, directeur général d’Atlandes, explique comment ces espèces traversent l’autoroute A63 Landes.

Au-dessus des voies de l’A63, vous pouvez apercevoir le passage grande faune, une passerelle réservée aux animaux : « C'est un passage qui va franchir l'autoroute, adapté aux grands animaux comme les cerfs, les chevreuils, les sangliers éventuellement et qui va permettre de relier des populations qui, avant, étaient séparées. »

La localisation de ce pont installé juste avant le péage de Saugnac-et-Muret, a été soigneusement choisie : « Des analyses ont été faites par des bureaux d'études en environnement qui ont montré que des populations, notamment de cerfs, existaient à l'est et à l'ouest de l'ancienne RN10 et qui étaient des populations séparées. Il était donc important de leur permettre de se rejoindre. »

Le pont, installé depuis plusieurs années, a déjà prouvé son efficacité : « Le suivi qui a été réalisé peu après sa construction par la fédération de chasse a montré beaucoup de passages, se répartissant entre quatre grands types d'animaux, à peu près à parts égales. Il y a des chevreuils, des cerfs, des biches, des renards et puis du plus petit gibier comme les blaireaux. »

En plus du passage grande faune, une quarantaine d’ouvrages sont présents au dessous de l’autoroute pour les petits animaux, aussi appelés passage petite faune.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales