Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
play ECOUTER
france TRAFIC
podcast PODCASTS
musique RETROUVER UN TITRE
commentaire NOUS CONTACTER
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Rouler Autrement | La mortalité routière en 2016
Route et Mobilité

La mortalité routière en 2016

Le 29/01/2017 07:00 chronique de La rédaction
« Rouler Autrement » votre rendez-vous consacré à la sécurité routière, revient sur la récente publication des chiffres de la mortalité routière. Ce bilan provisoire pour 2016 n’est malheureusement pas très bon, avec une hausse de 0,2% du nombre de tués sur les routes de l’hexagone.
facebooktwittergoogleplus
illustration de La mortalité routière en 2016
 Ecoutez la chronique !
La mortalité routière en 2016    
play
0:00
0:00
volume-high 
Une légère progression de la mortalité routière a été observée en 2016, avec 3469 personnes tuées, soit huit de plus que l'année précédente. C'est ce qu'a annoncé Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur. Pour la première fois depuis 1972, la France connait une troisième année consécutive de hausse. Pour expliquer ce phénomène, le ministre de l'Intérieur met en cause les bonnes conditions climatiques, qui pour lui sont à l'origine d'un relâchement de vigilance. Mais un objectif est fixé, il faut réduire ce chiffre à 2000 morts d'ici trois ans.
Pour cela un renforcement des efforts est prévu avec de nouveaux dispositifs et de nouveaux engagements. Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la Violence Routière a déjà une idée : l'abaissement de la vitesse sur les routes limitées à 90 km/h. En effet, environ 56% des morts circulaient sur l'une de ces routes. C'est pourquoi les experts du Conseil Nationale de Sécurité Routière ont indiqué qu'un abaissement de 10 km/h sur ces routes seraient nécessaires à la sécurité. Aujourd'hui de nombreuses associations militent pour sensibiliser mais surtout faire rentrer le sujet « sécurité routière » dans les débats de la présidentielle.
Un reportage de Sébastien Dath.