Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | "Sous les Étoiles de Paris" de Claus Drexel avec Catherine Frot
Sur la Route Avec

« Sous les Étoiles de Paris » de Claus Drexel avec Catherine Frot

date 29/10/2020 - 09:11 | micro_reportage Ivan Mouton
L’actrice a demandé au réalisateur de lui écrire le rôle d'une femme sans abri dans cette comédie dramatique. Sortie en salle le 28 octobre 2020.
illustration de
© Carole Bethuel 
 "Sous les Étoiles de Paris" de Cla…
 "Sous les Étoiles de Paris" de Claus Drexel avec Catherine Frot
play
0:00
0:00
volume-high 
Catherine Frot incarne Christine dans le film « Sous les Étoiles de Paris », une femme sans abri, sans argent, sans amis, sans voix, quasi murée à l’intérieur d’elle-même. L’actrice, qui a joué dans près de 90 films et séries, raconte qu’en effet « l’introduction du film c’est la solitude extrême de cette femme, qu’on voit se laver, qu’on voit vivre dans son taudis, sous un pont de Paris […] elle ne sait plus parler, au mieux elle grogne, elle est muette, elle a perdu la voix ».
Au début du film d’ailleurs, dans son interprétation, Catherine Frot a elle-même une voix métamorphosée. L’actrice explique avoir travaillé « quelque chose d’un ordre animal, d’un ordre qui ne parle plus et qui de temps en temps fait des bruits, des sons ».

Catherine Frot, qui a souvent joué des rôles de « gentille bourgeoise » au cinéma, explique ne pas avoir hésité avant de décider d’incarner le rôle de cette sans domicile fixe : « Cela ne me semble pas si difficile, c’est un état intérieur à ressentir et à faire vivre, je viens du théâtre, j’ai appris à jouer des tas de choses ! »
Pour se rapprocher de l’interprétation la plus juste possible, l’actrice confie s’être appuyée sur « deux choses, à la fois certaines associations […] pour rencontrer les personnes à la rue », mais aussi « dans la littérature, dans la peinture, tout ce qui est de l’ordre de la poésie ».

Le réalisateur du film, Claus Drexel, très engagé dans le combat des sans-abris et qui avait d’ailleurs déjà sorti un documentaire sur le sujet, explique que la genèse de ce film est partie d’un coup de fil de son actrice : « Catherine m’a appelé un jour après avoir vu le film (documentaire) qui l’avait touchée. Certains personnages l’avaient bouleversée et donc on s’est rencontrés […] c’était un cadeau pour moi et donc je savais que l’on pouvait faire quelque chose de très fort ensemble. »

Le scénariste raconte également comment il a imaginé le moyen de faire sortir le personnage interprété par Catherine Frot de son isolement : « J’ai l’idée que Christine au début du film est physiologiquement vivante certes, mais morte intérieurement parce qu’il s’est passé quelque chose dans son passé, on ne sait pas vraiment, et tout à coup une nuit d’hiver avec la neige, une nuit un peu de contes, il y a un petit enfant qui se retrouve devant son abris sur les quais de la Seine et petit à petit, grâce à lui, elle va retrouver l’étincelle de la vie. »

« Sous les Étoiles de Paris » sort ce mercredi 28 octobre 2020 au cinéma.

Voir la bande annonce

A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales