Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Vie Pratique | Play-Replay | Audiovisuel public : quel avenir pour la redevance ?
Play-Replay

Audiovisuel public : quel avenir pour la redevance ?

date 19/02/2020 - 01:43 | micro_reportage Sébastien Dath
Cette semaine, Thierry Moreau nous propose un coup de projecteur sur le futur de la célèbre redevance télé.
illustration de Audiovisuel public : quel avenir pour la redevance ?
 Audiovisuel public : quel avenir p…
 Audiovisuel public : quel avenir pour la redevance ?
play
0:00
0:00
volume-high 
Dans votre rendez-vous média, notre spécialiste s’intéresse à la fameuse redevance dont l’avenir est actuellement en question. Thierry Moreau rappelle tout d’abord son principe : « la redevance c’est un impôt payé par un certain nombre de français qui permet de financer toutes les chaînes de France Télévisions, Radio France, Arte, France Médias Monde qui regroupe France 24, RFI et TV5 Monde, et l’INA. »

Il explique que cette redevance de l’audiovisuel public « rapporte beaucoup d’argent puisque chaque année l’État retire 3,4 milliards d’euros pour financer tout ça ». Thierry Moreau reprend ensuite les propos du nouveau rapporteur du budget à l’Assemblée Nationale qui a répondu à une interview « dans laquelle il doutait de la pertinence de cet impôt qu’il trouve injuste parce qu’il n’est seulement adossé qu’aux téléviseurs, or beaucoup de gens regardent la télévision sur leur ordinateur, sur leur smartphone ou leur tablette et ceux-là ne payent pas ! »

Notre expert de tous les médias nous rappelle ensuite son prix : « avec une petite baisse d’un euro cette année, ça coûte 138 euros, ce qui est beaucoup moins cher que dans beaucoup d’autres pays européens. »

Du coup, selon Thierry Moreau, « les députés semblent réfléchir à sa suppression pure et simple » ! Le problème reste alors de savoir comment et par quoi la remplacer. À cette question, notre spécialiste médias explique que si « on la supprime, il faudra financer donc on peut sanctuariser dans le budget de l’État 3 milliards et quelques pour l’audiovisuel public ».
Autre option, « étendre l’assiette en mettant un petit impôt sur tous les supports où l’on peut regarder la télévision ». Dans ce cas-là, il affirme que « probablement, ça pourrait être tout simplement adossé à l’impôt sur le revenu, comme ça […] ceux qui ont les moindres ressources ne paieraient pas la redevance ».

Pour conclure, Thierry Moreau estime « qu’elle sera forcément amenée à augmenter à un moment ou un autre parce que ça coûte cher l’audiovisuel public, pour des programmes de qualité il faut le dire » !
A voir aussi
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
play3 Retrouvez Thierry Moreau tous les matins sur LCI
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales