Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Montez le Son | Bernard Lavilliers sous le soleil de Buenos Aires
Montez le Son

Bernard Lavilliers sous le soleil de Buenos Aires

date 30/11/2021 - 21:14 | micro_reportage Ivan Mouton
4 ans après son dernier opus « 5 Minutes au paradis », le chanteur stéphanois nous livre de nouveaux carnets de voyage et a, pour ce 22e album, posé ses valises en Argentine.
illustration de Bernard Lavilliers sous le soleil de Buenos Aires
© Patrick Swirc 
 Bernard Lavilliers sous le soleil …
 Bernard Lavilliers sous le soleil de Buenos Aires
play
0:00
0:00
volume-high 
L'Argentine est sans doute l'un des rares pays que Bernard Lavilliers n'avait pas encore foulé du pied. Comme dans chacun de ses albums-carnets de routes, il nous entraîne à la découverte de terres et de peuples qui nous sont jusque là inconnus et nous donne envie de découvrir ce monde avec lui.
Et pour ce 22e album, Bernard Lavilliers a donc choisi de voyager en terre encore inconnue pour lui, direction l'Argentine.

A peine arrivé à Buenos Aires, le chanteur va arpenter les trottoirs de la capitale qui lui inspirent « Le piéton de Buenos Aires » : "elle (la ville ndlr) a, à la fois, les grandes et larges avenues américaines à angle droit, et puis d'autres transversales, singulières qui vous emmènent dans des quartiers où il y a de la musique, où il y a ce fameux restaurant où j'allais très souvent et qui s'appelle La Poésie
. J'écrivais dedans, j'avais ma petite table, j'y allais en dehors des repas et j'écrivais des textes."

Parmi les autres titres de l'album, on peut écouter ''Voyage«  :  »Le voyage c'est apprendre les choses, cela n'a rien à voir avec la fuite, l'éternelle fuite ce n'est pas mon truc. Moi je me déplace."
Et le chanteur se déplace aussi vers ses origines, pour un retour aux sources vers Saint-Etienne, avec une chanson écrite en collaboration avec le duo Terrenoire.

Quant au premier single de l'album, il s'intitule « Le cœur du monde » et raconte cette « légère tendance qu'ont les démocraties à se positionner bizarrement du côté des théocraties ou des autocraties. On a l'impression que les gens ne tiennent pas tellement à la démocratie et qu'ils aimeraient bien avoir un pouvoir fort, une sorte de dictature... Ils ne savent pas ce que c'est que la dictature, les pauvres ».
illustration de Bernard Lavilliers sous le soleil de Buenos Aires
Voir le Clip
A voir aussi
play3 Sur Facebook
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales