Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Vie Pratique | Play Replay | E-sport : l’abus de jeux vidéo peut nuire à la santé !
Play Replay

E-sport : l’abus de jeux vidéo peut nuire à la santé !

date 21/11/2019 - 02:37 | micro_reportage Sébastien Dath
Cette semaine Thierry Moreau se penche sur l’essor de l’E-sport et sur les premières mesures destinées à limiter l’usage des jeux vidéo.
facebooktwitter
illustration de E-sport : l’abus de jeux vidéo peut nuire à la santé !
 E-sport : l’abus de jeux vidéo peu…
 E-sport : l’abus de jeux vidéo peut nuire à la santé !
play
0:00
0:00
volume-high 
Alors que les jeux vidéo font chaque jour de nouveaux adeptes et que leur pratique se professionnalise, avec à la clé de grands événements mondiaux à l’instar de la grande finale du célèbre jeu League of Legends qui vient de se dérouler à Paris, le phénomène commence à inquiéter dans le même temps les autorités sanitaires à travers le monde… notamment en Chine !

Notre expert de tous les médias nous apprend en effet que les responsables chinois « sont effrayés par cette consommation de plus en plus importante des jeunes, cette addiction aux jeux vidéo… »
Ils ont donc « carrément décider que pour les moins de 18 ans, la consommation de jeux vidéo sur smartphone serait limitée à 1h30 par jour et il y aura une sorte de couvre-feu numérique entre 22h et 8h du matin… »

De même concernant les jeux où « il faut payer pour avoir des vies supplémentaires ou développer son personnage […] de 6 à 16 ans vous ne pourrez dépenser que 25 euros par mois et entre 16 et 18 ans maximum 50 euros ! »

Pour limiter l’accès aux jeux en ligne, Pékin oblige également les joueurs à s’identifier et leur identité « sera confrontée à la base de donnée étatique qui vous permettra d’ouvrir ou pas le compte. »

Thierry Moreau explique qu’il y a « une sorte de guerre entre d’un côté le gouvernement et le parti communiste chinois et de l’autre côté » les acteurs du monde de l’E-sport, même si ces derniers sont bien conscients des risques que les jeunes encourent à passer trop de temps devant leurs écrans. Pour l’illustrer, notre expert média donne l’exemple d’un « jeu qui s’appelle Honor of Kings qui est joué par plus de 200 millions de chinois, et bien le jeu lui-même a proposé des restrictions d’une heure par jour pour les moins de 12 ans. »

Des mesures qui peuvent paraître radicales, mais qui montre l’importance du sujet et l’implication des autorités chinoises pour protéger la santé des plus jeunes. Thierry Moreau explique que la Chine pourrait bien être précurseur en la matière, puisque dans le même temps « il faut rappeler qu’en Europe ou aux États-Unis ce sont simplement des étiquettes interdit aux moins de 12, 14, ou 16 ans qui sont apposées sur les boites de jeux, mais c’est tout ! »

Pour conclure, notre spécialiste des médias estime que des mesures restrictives ne sont pas incompatibles avec le développement de l’E-sport. Notez d’ailleurs que l’instauration de ces mesures dans l’Empire du Milieu, « n’a pas empêcher le phénomène des jeux de continuer à croître de 5% l’année dernière, ce qui représente 5 milliards d’euros en Chine. »
A voir aussi
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
play3 Retrouvez Thierry Moreau tous les matins sur LCI
 
Les plus consultés