Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Montez le Son | Eddy de Pretto chante pour les bâtards

Eddy de Pretto chante pour les bâtards

date 09/05/2021 - 02:41 | micro_reportage Chrystèle Mollon
L’auteur-compositeur-interprète, qui mêle le rap et la chanson française, vient de sortir son deuxième album : « À Tous les Bâtards ».
illustration de Eddy de Pretto chante pour les bâtards
© Marie Schuller 
 Eddy de Pretto chante pour les bât…
 Eddy de Pretto chante pour les bâtards
play
0:00
0:00
volume-high 
Trois ans après le succès de « Cure », son premier disque, Eddy de Pretto est de retour avec « À Tous les Bâtards ». Un titre qui affiche tout de suite la couleur. Et lorsqu’on lui demande qui sont ces bâtards auxquels il s’adresse affectueusement sur ce nouvel album, comme sur la chanson « Freaks », le chanteur qui vient de fêter ses 28 ans répond : « C’est ceux qui à un moment dans leur vie se sont sentis parias, exclus, mis à l’écart, étranges, moches, pointés du doigt pour des différences et j’ai toujours ressenti ça jusqu’à mes 25 ans. »

Eddy de Pretto explique avoir, depuis, tourné ses différences à son avantage en inversant « le stigmate » pour que cela devienne « une force, une belle chose que d’être étrange, bizarre ». Parmi les modèles qui lui ont permis de cultiver et dépasser ses différences, figure une tante excentrique à qui il rend hommage dans la chanson « Rose Tati ». « La sœur de ma mère », confie-t-il, c’est « celle qui m’a permis de voir plus loin que mon carcan familial, mon éducation, qui m’aidait à m’évader, à penser différemment et à me donner toute la confiance pour me dire tu seras qui tu voudras, comme tu le voudras ».

Après trois ans d’écriture, Eddy de Pretto s’inspire sur À Tous Les Bâtards, comme sur son album précédent, de sa vie et du « climat social ambiant » mais, dit-il, « j’avais instinctivement, naturellement envie d’aller vers un peu plus d’ouverture ». L’auteur-compositeur-interprète raconte que l’idée était de conserver sa « plume, très brute, viscérale, directe, frontale, tout en amenant un peu plus mélodies ».

Le clip de « Bateaux-Mouches »

A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales