Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Kheiron et André Dussollier

Kheiron et André Dussollier

date 21/11/2018 - 11:19 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Ils se retrouvent dans le film « Mauvaises herbes », réalisé par Kheiron qui vient de sortir au cinéma. L'histoire d'un jeune éducateur, un peu arnaqueur, qui doit aider des élèves difficiles de banlieue... Au casting, également, Catherine Deneuve et six jeunes acteurs qui jouent les élèves.
illustration de Kheiron et André Dussollier

« Le permis, c'est le truc qui m'a pris le plus d'énergie dans ma vie et qui me sert à rien »

 Première partie
 Première partie
play
0:00
0:00
volume-high 
C'est le deuxième long métrage de Kheiron après « Nous trois ou rien » qui racontait l'histoire de sa famille. Pour ce nouveau film, il est parti d'une citation de Victor Hugo : « Il n'y a pas de mauvaises herbes comme il n'y a pas de mauvais hommes. Il n'y a que des mauvais cultivateurs ». C'est l'histoire de Waël (Kheiron), un jeune arnaqueur qui tombe un jour sur Victor (André Dussolier) qui cherche quelqu'un pour travailler avec des enfants en difficulté. Et de ces « mauvaises herbes » vont naitre des miracles...

La tradition sur le 107.7 c'est également de parler de voiture. André en a deux : « je les abandonne un peu ». Pour Kheiron c'est plus compliqué : « moi j'ai honte, j'ai des problèmes de concentration donc j'ai mis huit ans à avoir le permis. Et je l'ai eu mais j'ai jamais conduit. C'est le truc qui m'a pris le plus d'énergie dans ma vie et qui me sert à rien (...) En fait je me déconcentre et j'ai peur d'être dangereux pour les autres ».

Côté souvenir d'enfance André habitait en Savoie et se souvient de ces vacances : « on partait tous les étés et on partait à l'océan, on allait à l'ile d'Oléron ». « je vais faire du plagia de vie » ajoute Kheiron qui lui aussi partait en vacances à l'Ile d'Oléron...

Je me suis rendu compte qu'avec mes méthodes bizarres parfois yavait des résultats..."

 Deuxième partie
 Deuxième partie
play
0:00
0:00
volume-high 
Deux invités cette semaine pour nous parler de « mauvaises herbes ».

Si André Dussolier a choisi ce film c'est à cause de l'histoire : « on sait bien que le fossé se creuse de plus en plus, c'est un problème quotidien auquel même les politiques n'arrivent pas à trouver de solution et, en plus, c'est le formidable humour qu'il a (Kheiron) (...) je trouvais vraiment ce mélange de bienveillance, de bonté naturelle et ce côté malin comme ça, très séduisant ».

De son côté, si Kheiron a écrit ce film ,c'est parce qu'il a été lui-même éducateur pendant 4 ans : « quand on écrit un film sur un sujet il faut au moins le maîtriser (...) moi j'étais humoriste à l'époque et on est venu me chercher pour m'occuper de ces gamins là et je me sentais pas légitime (...) on m'a dit, quand même, essaye et je me suis rendu compte qu'avec mes méthodes bizarres parfois yavait des résultats... Ce sentiment de fraude, il est très cinématographique ».

« Ya la vérité qui est toujours là ! » André Dussolier à propos de Kheiron

 Kheiron et André Dussollier
 Kheiron et André Dussollier
play
0:00
0:00
volume-high 
Kheiron découvert dans la série bref, devenu acteur et réalisateur et toujours humoriste. Il joue son troisième spectacle en ce moment. Ses spectacles qui l'obligent à être multi-tâches, une aide précieuse pour être devant et derrière la caméra : « Le fait de réaliser en jouant en même temps, surtout avec des pointures, on a pas le droit de se vautrer... »
On termine avec les projets et les envies de nos deux invités.

Voir la bande annonce du film

A voir aussi
play3 Sur Facebook
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales