Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Montez le Son | La république de Kadebostany
Montez le Son

La république de Kadebostany

date 11/09/2019 - 02:13 | micro_reportage La rédaction
Vous l'avez entendu tout l'été, le tube « Mind If I Stay » du DJ suisse Guillaume de Kadebostany. Il nous présente son dernier album « Monumental », un album qu'il qualifie lui même de « riche et opulent »...
facebooktwitter
illustration de La république de Kadebostany
©Photo Sophie Brasey 
 La république de Kadebostany
 La république de Kadebostany
play
0:00
0:00
volume-high 
La première chose qui peut surprendre en écoutant les chansons de Kadebostany c'est que la voix est féminine, ou plutôt les voix. Dans « Monumental », il a fait appel à sept chanteuses différentes : « j'avais envie d'une certaine diversité vocale. C'était nécessaire pour mettre en valeur toutes ces chansons. Évidemment j'ai travaillé avec d'autres artistes. J'ai enregistré des cordes, des cuivres. Je suis allé un peu partout dans le monde. »

Depuis 2013, il y a eu une collaboration avec le DJ The Avener. Il a remixé le titre « Crazy in Love » de Beyoncé pour le film 50 Nuances de Grey. Ses titres se sont classés dans le top 10 de 25 pays. On peut se demander ce qui lui manque dans son palmarès : « en tant que créatif, c'est toujours intéressant d'avoir la portée la plus grande quand on crée quelque chose. Je ne vais pas vous cacher que j'ai de l'ambition et j'ai envie d'aller le plus haut possible [...] J'ai toujours eu envie de m'exprimer. Et puis j'ai toujours été capable d'entendre des mélodies et des choses et pouvoir les retranscrire en musique. J'ai cette facilité de me lever le matin et d'aller mettre derrière un piano et puis créer des chansons. »

Attention, Kadebostany, ce n'est pas juste un groupe ou un collectif... « C'est aussi un pays imaginaire que j'ai créé il y a à peu près une dizaine d'années. C'était une période où je faisais des tournées un peu partout dans le monde en solo. Comme on le voit pas à la radio, j'ai le teint très mat. Les gens me demandaient »tu viens d'où, tu viens d'où". Au bout d'un moment ça a commencé à me travailler. Je ne savais pas d'où je venais. J'ai eu envie de me créer des origines idéales. Et j'ai créé la République de Kadebostany.
C'est parti de quelque chose de très personnel à quelque chose de universel. Depuis je sais que je viens d'Algérie mais je continue à développer la République de Kadebostany encore plus fort."

De la musique, une république et même sa propre marque de vêtements : « Quand on a créé la République de Kadebostany, il a été nécessaire d'avoir des uniformes à l'image du pays. On a nos uniformes, on a notre propre monnaie. Il y a tout un décorum qui va autour. Et encore une fois ça permet aux gens de s'évader de venir à nous et de plonger dans notre univers et de pouvoir comprendre aussi un peu plus facilement la musique. »

Vous pouvez retrouver tout cet « univers » dans le troisième album « Monumental » de Kadebostany...

Voir le clip de « Mind If I Stay »

A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés