Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Invités | Sur la Route Avec | Les fantômes de Patrick Poivre d'Arvor
Sur la Route Avec

Les fantômes de Patrick Poivre d'Arvor

date 15/04/2018 - 08:15 | micro_reportage Charlotte Latour
Après des années à la tête du journal de 20h de TF1, il s'est transformé en véritable touche-à-tout. Le voici comédien.
facebooktwittergoogleplus
illustration de Les fantômes de Patrick Poivre d'Arvor

« je considère que l'instrument le plus important dans une voiture c'est le rétroviseur »

Il est homme de média bien sur, mais aussi de littérature et de théâtre. L'incontournable PPDA est connu également pour ses déplacements en scooter qu'il pratique toujours très régulièrement. « Avoir un deux roues m'aide beaucoup à Paris, on fait beaucoup plus de choses... » confie-t-il à Charlotte Latour. Il lui raconte enfin comment son amour de l'opéra a commencé, avec une histoire de « stop » à Prague...

 Première partie
 Première partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Le plus virevoltant c'est Mozart... »

Journaliste, présentateur, écrivain, récitant et... comédien. Patrick Poivre d'Arvor joue dans « Patrick et ses fantômes », une pièce de théâtre née au Quebec et qui y a beaucoup de succès. C'est un « spectacle musical » avec 25 musiciens et des acteurs.
L'histoire de Patrick qui rencontre 4 compositeurs dans son salon : Bach, Mozart, Beethoven, et Sati. Des apparitions étonnantes. Un bon moyen d'accéder à la musique classique.

 Deuxième partie
 Deuxième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Pendant presque 30 ans je monologuais... »

Patrick Poivre d'Arvor change de registre et devient comédien : « ça m'amuse et ça me plait de pouvoir rencontrer le public » explique-t-il à Charlotte Latour. Il raconte également son regret de ne pas être devenu pianiste... « Patrick et ses fantômes » c'est jusqu'au 13 mai au Casino de Paris.

 Troisième partie
 Troisième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

Les coulisses : Charlotte Latour et Patrick Poivre d'Arvor

illustration de Les fantômes de Patrick Poivre d'Arvor
 
Les plus consultés