Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Montez le Son | Luke chante une époque fragile
Montez le Son

Luke chante une époque fragile

date 07/06/2019 - 02:36 | micro_reportage Francine Thomas
Dans son sixième album Porcelaine (2019), Thomas Boulard, l’âme de Luke, nous surprend avec de nouveaux sons et des réflexions sensibles sur le monde actuel.
facebooktwitter
illustration de Luke chante une époque fragile
© Vincent Girier Dufournier 

« Le rock français a besoin de se faire dépoussiérer »

Luke, c’est lui ! Thomas Boulard est le créateur, l’auteur, le compositeur et l’interprète de Luke. Vingt ans après ses débuts, et à l’aune d’un sixième album, il continue de s’amuser derrière cette identité de Luke. « Romain Gary a fait ça avec Emile Ajar. Cela peut se faire aussi en musique. Il n’y a pas une obligation absolue de rester entier à 100% et d’être le même ! ». Et en l’occurrence, sur ce nouvel album Porcelaine (2019), c’est avec un nouveau style que l’on fait connaissance. Moins de guitares, place aux synthés et aux boîtes à rythme. Les fans risquent d’être désarçonnés. « Je ne voulais pas tomber dans la routine et le savoir-faire (…), ne pas entrer dans la fabrication. (…). Je crois aussi que le rock français a besoin de se faire dépoussiérer, parce que l’on tourne un peu en rond ».
 1ère partie
 1ère partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Je n’ai plus cette véhémence d’adolescent »

On est tous fait de Porcelaine… c’est le refrain du premier single issu du nouvel album de Luke. Et c’est un peu la thématique de l’album. « Je pense qu’avec le temps qui passe, je n’ai plus cette véhémence d’adolescent où je veux tout casser et tout refaire. Maintenant je vois le monde comme un équilibre fragile, et j’ai l’impression qu’il suffirait de pas grand-chose pour qu’il s’écroule ». Cette nouvelle sagesse de Luke n’est pas sans rapport avec les attentats de 2015. « Cet album vient de là. Ça m’a affecté en tant que citoyen, en tant qu’habitant de Paris. Et ça m’a affecté aussi en tant qu’artiste. Je me suis posé des questions formelles, le fond et la forme dialoguent toujours (…) ; et je ne veux pas ajouter du mortifère au mortifère. Ma réponse à la mort, c’est la vie ».
Finalement, le résultat est aussi étonnant que réussi. Et le premier satisfait est Thomas Boulard lui-même. « Je suis très fier de cet album, mais ne voyez pas cela comme un orgueil ! ». L’idée ne nous avait pas effleuré…
 2ème partie
 2ème partie
play
0:00
0:00
volume-high 

Voir le clip de « Porcelaine »

A voir aussi
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés