Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Montez le Son | Obispo, le dernier opus de Pascal
Montez le Son

Obispo, le dernier opus de Pascal

date 02/01/2019 - 18:53 | micro_reportage Perrine Martin
Son nouvel album « Obispo » (2018) était au pied de nombreux sapins, peut-être même avec des places de concert ? En tout cas, on a beaucoup vu Pascal Obispo dans les médias ces dernières semaines de 2018. Le chanteur a sorti son nouvel album fin octobre et il a été le parrain du Téléthon début décembre. Aussi pour bien démarrer la nouvelle année, il est à vos côtés pendant quelques kilomètres pour vous parler de sa grande tournée qui va démarrer fin janvier ! Il s’est confié à Perrine Martin...
facebooktwittergoogleplus
illustration de Obispo, le dernier opus de Pascal

« On prépare des effets, mais c’est une tournée qui va être plus humaine… »

« Ça y est, la tournée démarre dans très peu de temps, c’est parti pour une année de live », Perrine Martin demande à son invité s’il est prêt ?
Pascal Obispo : « On n’est jamais vraiment prêt, puisqu’on apprend toujours et puis il y a toujours des choses à améliorer, mais on a très hâte puisque les dates sont complètes déjà dans les théâtres. C’est vraiment fantastique de savoir qu’on va retourner dans les petites salles, parce que c’était un choix de ma part, je ne voulais pas aller dans les Zéniths d’abord et cette tournée va être profondément joyeuse, pop, énergique et rock, ça va bouger ».
Perrine Martin insiste… mais physiquement, ça demande également un peu de préparation ?
Pascal Obispo : « On oublie les chocolats de Noël et on se prépare physiquement, on travaille beaucoup le cardio, on travaille la musculature aussi parce qu’il faut tenir l’instrument et puis le souffle effectivement aussi ».
 1ère partie
 1ère partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Ce qui caractérise le mieux ma musique… la pop, le rock et puis des textes sincères qui racontent la vie des gens ».

C’est un disque rock, dans tous les sens du terme, avec quelques titres un peu sombres c’est vrai, mais surtout sautillant, énergique, joyeux… Perrine Martin précise à propos de son invité, qu’il est allé puiser cette énergie très loin, à Rennes… où il était ado.
Pascal Obispo : « En fait, je me suis construit musicalement à Rennes, puisque j’ai appris la musique à partir de 1980. Je suis arrivé à Rennes en 78 et tous ces groupes ont été fondateurs de ce que je suis, notamment le groupe Marquis de Sade* qui m’a donné envie d’en être aussi. J’ai poursuivi en tant que guitariste, bassiste et puis je suis arrivé à Paris. Il a fallu que je modifie un petit peu ma façon de voir la musique si je voulais continuer, parce qu’on n’était plus dans l’ère très, très rennaise du rock, donc j’ai un peu bifurqué ».
Perrine Martin souligne aussi le côté très rock de la pochette de cet album…
Pascal Obispo : « Ça montre que j’ai envie d’y aller… j’ai envie d’aller, de dire des choses sans violence, mais je pense que le propre d’un artiste c’est d’être en rapport avec les gens qui vous suivent et puis peut être ceux qui vont venir… »

*Franck Darcel, guitariste du groupe Marquis de Sade, a été omniprésent en qualité de co-auteur compositeur sur le tout premier album de Pascal Obispo : Le Long du Fleuve (1990), qui est aujourd’hui quasiment introuvable (NDLR).
 2ème partie
 2ème partie
play
0:00
0:00
volume-high 

Voir le clip de « Rien ne dure »

A voir aussi
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés