Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Patrick le Chinois : 22 000 kilomètres en Smart
Sur la Route Avec

Patrick le Chinois : 22 000 kilomètres en Smart

date 01/05/2021 - 02:26 | micro_reportage Francine Thomas
Faute de pouvoir jouer en France, Patrick le Chinois, alias Patrick Veisselier, va aller présenter son nouveau spectacle en Chine. Il y va par la route et en Smart !
illustration de Patrick le Chinois : 22 000 kilomètres en Smart
 Patrick le Chinois : 22 000 kilomè…
 Patrick le Chinois : 22 000 kilomètres en Smart
play
0:00
0:00
volume-high 
Patrick le Chinois n’est pas à une drôle d’idée près. En 2015, il a décidé de jouer son one-man-show pour les touristes chinois de passage à Paris, alors même qu’il ne parle pas un mot de mandarin ! Qu’à cela ne tienne : il a appris son spectacle en phonétique. Ce printemps, il devait présenter un nouveau show – toujours en chinois – au premier étage de la Tour Eiffel. Mais situation sanitaire oblige, il a dû réviser ses plans. Il a finalement décroché deux dates de représentation en Chine au mois de juin et il a décidé d’y aller par la route, en Smart !

« Ce qui est marrant avec la Smart, c’est que c’est une voiture qui n’a pas de roue de secours. Donc les très gentils messieurs de chez Smart m’ont appris à réparer une roue. Mais quand ils ont vu le résultat, ils ont décidé de mettre deux roues de secours dans mon coffre », raconte l'humoriste. Coffre minuscule, également rempli de matériel vidéo et de cadeaux que Patrick le Chinois réserve pour les ambassadeurs des onze pays qu’il va traverser. Autant dire qu’il ne reste plus beaucoup de place dans la voiture.

Autre difficulté du voyage : il va falloir présenter un test PCR négatif à chaque frontière, contourner les pays qui décideraient d’imposer une possible quarantaine et se faire vacciner en route avec le vaccin chinois, obligatoire pour entrer dans le pays. En amont, l’humoriste a décroché toutes les autorisations requises. « Il y a un dossier à monter. Mon spectacle a été validé par le gouvernement chinois, donc j’ai une invitation du ministère de la Culture […] Et j’ai aussi des invitations des régions. C’est très compliqué ».

Tout au long de son périple, Patrick le Chinois va quand même prendre le temps de dialoguer avec ceux qui le suivent. « Je réponds à tout le monde, c’est l’avantage de ne pas être Gad Elmaleh » s’amuse-t-il. Il a aussi besoin d’un coup de main. Depuis son site patricklechinois.com, il est possible de lui offrir un repas, une nuit d’hébergement, un plein d’essence ou un appel téléphonique à ses enfants. Et au bout de cette folle aventure, il aura le plaisir de retrouver la scène, le 17 juin à Guyang et le 19 juin à Chengdu.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales