Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Nos plus beaux paysages

Le marais poitevin

date 21/08/2019 - 01:40 | micro_reportage Ivan Mouton
Une petite balade en barque, au petit matin, sur les canaux du Marais poitevin à la découverte de la nature fragile...
facebooktwitter
illustration de Le marais poitevin
Embarcadère Écluse de Bazoin - © OTAMP / Marie Choucq 
 Le marais poitevin
 Le marais poitevin
play
0:00
0:00
volume-high 
Ivan Mouton a rendez-vous avec un guide du Pôle nature du Marais poitevin. Cyril Brault est occupé à observer avec beaucoup d'attention la surface de l'eau : « Est-ce que vous voyez ? Y a une grosse carpe commune là qui est juste sous les nénuphars devant. »

Ainsi commence ce voyage dans un enchevêtrement de canaux, de voies d'eau. Un endroit complexe et surprenant : « On est sur le nœud hydraulique de Bazoin. Donc nœud hydraulique pourquoi ? C'est très simple : on a la Sèvre niortaise qui est l'artère principale du Marais poitevin et on a plusieurs grands canaux évacuateurs qui drainent toute la partie orientale du Marais et l'eau est ensuite acheminée jusqu'à la mer dans la baie de l'Aiguillon. »

En marchant vers l'embarcadère, Cyril explique que ces écluses permettent d'évacuer la moitié des eaux de pluie du Marais poitevin. Ça se passe essentiellement l'hiver et l'été au contraire on retient l'eau.

Le bruit de la chaîne annonce le moment d'embarquer sur la barque qui rapidement glisse silencieusement alors que Cyril pagaie. Et déjà apparaît une bestiole à la surface de l'eau. Un ragondin, un bébé ragondin : « Un petit ragondin exactement qui n'est pas très très vieux, qui a peut-être un mois. Après, en fond sonore, on a pas mal de choses. On a entendu des mésanges, des loriots. C'est vrai que le matin à cette heure-là, c'est assez sympa. »

Malgré ses airs sauvages, le Marais a été façonné par l'homme : « ça démarre un peu au sixième siècle, les grands travaux d'assèchement avec les moines bénédictins. Mais c'est surtout à partir du dix-neuvième sous Napoléon qu'on va voir des gros travaux. Mais partout en France également. »

Aujourd'hui, de nombreuses menaces pèsent sur le Marais poitevin notamment concernant la qualité de l'eau, polluée par une certaine forme d'agriculture, l'industrie, les foyers domestiques. Et contre ces dangers, Cyril sensibilise le public à la protection de la nature : « Expliquer la fragilité des zones humides, la fragilité des habitats et en appréhendant d'une autre façon, en la connaissant mieux ça permet aussi de la protéger. »

Au total, c'est une heure trente de balade sur une autre planète. L'embarcadère des écluses de Bazoin est situé sur la commune de La Ronde en Charente-Maritime entre La Rochelle et Niort

illustration de Le marais poitevin
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés