Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Poids-lourds : en cas de neige, on "stocke"
Question d'Autoroute

Poids-lourds : en cas de neige, on « stocke »

date 15/12/2019 - 02:52 | micro_reportage Marie Marquet
En cas d'épisode neigeux, la principale mesure de prévention pour éviter un blocage complet du trafic consiste à arrêter et « stocker » les poids lourds... Qui prend cette décision et gère ces interdictions de circulation ? Réponse dans votre Question d'Autoroute.
illustration de Poids-lourds : en cas de neige, on
 Poids-lourds : en cas de neige, on…
 Poids-lourds : en cas de neige, on "stocke"
play
0:00
0:00
volume-high 
En cas de neige abondante, comment éviter qu’un poids lourd en difficulté ne se mette en travers des voies ? Une solution exceptionnelle consiste à interdire provisoirement la circulation des poids lourds , en attendant une amélioration météorologique... La décision incombe au préfet, et son application revient aux forces de l'ordre :« Le Préfet interdit la circulation des poids-lourds, et nous mettons en place des zones de stockage, nous explique le Capitaine jean-Pierre Ayassa, commandant de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Gendarmerie du Vaucluse. Le chauffeur routier va arriver au niveau d'un biseau (dispositif de réduction des chaussées), et un gendarme va dispatcher le trafic, trier les Poids-lourds et les véhicules léger. Le PL qui circule malgré l'arrêté préfectoral est verbalisé, immobilisé et sanctionné ».

Et dès que les voies redeviennent praticables, la circulation est progressivement rétablie, toujours sur décision du préfet…

« 25-30 minutes avant, on va alerter l'ensemble des conducteurs stationnés, pour qu'ils rejoignent leurs cabines, et fassent chauffer leurs véhicules. Une fois que les véhicules sont chauds, on va faire démarrer les poids-lourds par vagues de 500-600 mètres. Il faut à peu près 2-3 heures pour une dizaine de kilomètres ».

Une organisation bien rodée donc, ces zones de stationnement obligatoire pour les poids lourds sont activées plusieurs fois chaque hiver.
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales