Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Montez le Son | Sanseverino passe au tango !

Sanseverino passe au tango !

date 04/11/2019 - 02:19 | micro_reportage Charlotte Latour
Il se met au tango et il est bien entouré ! Sanseverino signe un nouvel album avec le quatuor des jeunes Tangomotàn. Histoires de vies, rythmes travaillés, poésie décalée... Un album détonant !
illustration de Sanseverino passe au tango !
 Sanseverino passe au tango !
 Sanseverino passe au tango !
play
0:00
0:00
volume-high 
Il ne perd rien de son panache, s'éloigne un peu du rock et du jazz pour flirter franchement avec le tango... Sanseverino est de retour et écume les scènes depuis quelques semaines accompagné du quatuor Tangomotàn ! C'est en compagnie de la contrebassiste du groupe, Blanche Stromboni, que l'on retrouve le baroudeur de la musique cette semaine.

Gouaille, poésie et énergie intactes pour l'un, sens du rythme, art de vivre argentin et fraîcheur pour les autres, la collaboration entre Sanseverino et Tangomotàn, c'est un pari musical réussi ! La guitare électrique et les histoires déjantées du premier, sonnent bien avec le tango dépoussiéré des seconds. Le tango, une musique ancestrale et sérieuse « Mais tout ce qui est sérieux se dé-sérieurise ! » s'amuse l'artiste. Il nous avait mis la puce à l’oreille déjà dans son premier album avec « Le Tango des Gens » (2001), mais « juste pour brouiller les pistes car il y a zéro tango dedans ! »

Un album, né de la découverte des Tangomotàn sur internet, puis d’une rencontre après un concert… Si l’alchimie a opéré tout de suite, ont suivi deux ans de discussions et de travail pour concrétiser le projet. « C’est génial de travailler avec Sanseverino », explique Blanche Stromboni, « Une vraie de vrai de vrai collaboration ! Ce n'était pas : on arrive et venez les gars vous faites ça, et nous on fait ça. C'était un échange de bons procédés... Ce n'était pas du tout notre truc de faire de la chanson en tant que quatuor de musique instrumentale pur… La chanson c’était un peu plus chaud mais ça s'est fait ! »
Une fois les compositions prêtes, tout le monde a participé aux arrangements, chaque morceau, chaque moment de l’album a été validé par tout le monde, ce qui amène une dimension aussi rock que tango au disque.
Un album comme une succession de courts-métrages, où on déroule le film de plusieurs petites histoires… Petites ou grandes histoires de vie… Sanseverino nous raconte Dracula, un film d’horreur nippon ou encore les déboires d’un cycliste transformé en meurtrier après un contrôle anti-dopage.

Sanseverino- Tangomotàn, album éponyme paru chez Little Big Music.
Et en concert le 27 novembre pour Les Nuits du Chat à Montpellier, le 2 décembre au Café de la Danse à Paris et le 21 décembre à Saint Jean de Vedas pour Les Rockeurs ont du Cœur.

Voir le clip de Pistard Inculpé

A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales