Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Montez le Son | Terrenoire : les deux frères aux ''forces contraires''
Montez le Son

Terrenoire : les deux frères aux « forces contraires »

date 04/02/2021 - 11:16 | micro_reportage Ivan Mouton
Le duo originaire de Saint-Étienne vient de sortir son tout premier album.
illustration de Terrenoire : les deux frères aux ''forces contraires''
© Pierre-Emmanuel Testard 
 Terrenoire
 Terrenoire
play
0:00
0:00
volume-high 
Théo et Raphaël sont deux frangins, âgés de 24 et 30 ans, et forment à eux deux depuis 3 ans maintenant le groupe Terrenoire, du nom du quartier stéphanois dont ils sont originaires. Si vous ne connaissez pas encore ce duo, vous avez pourtant certainement entendu leur dernier tube intitulé « Jusqu’à Mon Dernier Souffle ». Une chanson qui, durant les dernières fêtes de fin d’année, a servi de bande-son pour un clip qui rendait hommage aux soignants. Une aventure à laquelle ne s’attendaient pas les deux frères : "Ça a été une vraie surprise pour nous quand on nous a proposé cette idée parce que « Jusqu’à Mon Dernier Souffle » parle de notre quartier […]. Quand on a écrit cette chanson, il n’y avait pas de situation pandémique et on a été très surpris de voir que notre petite histoire s’inscrivait dans cette grande histoire collective du moment. »

Dans le premier album de Terrenoire intitulé « Les Forces Contraires », il est évidemment question de leur quartier d’origine qui est d’ailleurs devenu le nom de leur groupe. Un quartier de Saint-Étienne dans lequel ils ont grandi «  entre l’autoroute d’un côté, les HLM de l’autre, les lotissements comme on en voit partout et le massif du Pilat ». Une terre de charbon qui a fait vivre et souffrir beaucoup de gens, et cette souffrance on la retrouve dans les mots et les musiques du premier album de Terrenoire. Les deux frères confient à ce sujet : « Nous sommes issus de l’immigration, nos grands-parents, du côté de notre père, sont arrivés en France assez jeunes pour y travailler, les arrière-grands-parents eux étaient à la mine de l’autre côté de la famille, donc il y a quelque chose dans l’esprit de la ville, dans l’état d’esprit ouvrier, qui fait qu’il y a un certain spleen qui se manifeste, mais aussi une bonhomie et toujours quelque chose tourné vers la lumière. »

Côté musique, Raphaël explique que leur univers est né de la synthèse de leur parcours artistique : « Je suis guitariste de formation, j’ai longtemps créé avec une guitare, des claviers, des pianos et Théo est saxophoniste au départ, mais son instrument depuis longtemps c’est l‘ordinateur, la production musicale […] et du coup Terrenoire c’est vraiment la réunion de ces deux sensibilités. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales