Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Bernard Werber parrain de la Fête de la Science
Sur la Route Avec

Bernard Werber parrain de la Fête de la Science

date 05/10/2020 - 02:37 | micro_reportage Francine Thomas
Pour cette 29ème édition, l’écrivain à succès, ancien journaliste scientifique, milite pour une démocratisation de la science.
illustration de Bernard Werber parrain de la Fête de la Science
© Joel Saget AFP 
 Bernard Werber parrain de la Fête …
 Bernard Werber parrain de la Fête de la Science
play
0:00
0:00
volume-high 
« Pour moi, la vraie science, cela commence dès le moment où l’on regarde les étoiles, où l’on se penche au-dessus d’un insecte et l’on n’a pas besoin pour cela d’avoir des diplômes ! »

À écouter ainsi Bernard Werber, on en conclurait presque que nous sommes tous des scientifiques ! L’écrivain aux millions de livres vendus, et dont l’œuvre est traduite dans plus de 30 langues, refuse en tout cas la dichotomie entre les sciences d’un côté et les mots de l’autre. Et c’est pour cela qu’il a accepté d’être cette année le parrain de La Fête de la Science : « Il est nécessaire de créer des passerelles entre notre cerveau gauche et notre cerveau droit, entre notre hémisphère qui comprend les lettres et celui qui comprend les chiffres, entre celui qui est dans la poésie et celui qui est dans la logique. Un être n’est complet que s’il a les deux côtés qui fonctionnement bien, sinon il est hémiplégique ! Et l’imagination est indispensable pour faire avancer la science. »

Pour Bernard Werber, la science est une source perpétuelle de joie et d’enchantement. Aussi s’intéresse-t-il avec le plus grand intérêt à toutes les innovations, à commencer par celles du milieu automobile. Il ne conduit d’ailleurs que des véhicules électriques. Et il s’émerveille de toutes les aides à la conduite embarquées : « J’adore les gadgets. Il y a la possibilité de se faire masser le dos, ça guette le moment où je pourrais somnoler, il y a même une chose qui permet de rouler dans le noir grâce à une caméra infrarouge, il y a une vision de haut quand je me gare […] il y a des boutons partout et ça me ravit ! »

Et pour le futur, Bernard Werber imagine encore mieux : « La voiture idéale pour moi, ce serait un regroupement de fauteuils dans une bulle transparente et on avancerait presque en lévitation, il n’y aurait plus de contact de l’engin avec le sol. »

Cette voiture électrique est, pour Bernard Werber, l’une des illustrations parfaites de la façon dont la science peut aider à mieux protéger l’environnement. Le thème d’ailleurs de La Fête de la Science cette année est l’homme et la nature : « Pour moi, l’enjeu actuel est la réconciliation avec la planète et la notion d’harmonie qui est à repenser. Il faut apprécier ce que l’on a plutôt que de vouloir tout le temps ce que l’on n’a pas. Notre planète nous a déjà beaucoup donné et on ne lui a pas dit merci. Alors il faudrait s’arrêter un petit moment et repenser à un équilibre nouveau. »

Et Bernard Werber de conclure qu’il est pessimiste à court terme mais optimiste à long terme !
La Fête de la Science a lieu en métropole jusqu’au 12 octobre.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales