Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Bertrand Blier, le plaisir du verbe

Bertrand Blier, le plaisir du verbe

date 14/03/2022 - 19:24 | micro_reportage Francine Thomas
Que fait un réalisateur qui ne peut pas tourner pendant le confinement ? Il écrit un roman. Dans « Fragile des bronches », Bertrand Blier dresse le portrait romancé de son père, de sa mère et du jeune homme qu'il était. L'histoire tendre et foutraque est servie par des dialogues hilarants.
illustration de Bertrand Blier, le plaisir du verbe
© Xavier Lambours 
 Bertrand Blier, le plaisir du verbe
 Bertrand Blier, le plaisir du verbe
play
0:00
0:00
volume-high 
« Fragile des bronches », c'est l'histoire d’un garçon, fils d’un comédien, qui décide de devenir cinéaste. Toute ressemblance avec un personnage existant n'est bien sûr pas fortuite. « Il y a des points de comparaison » s'amuse Bertrand Blier. « Mais le livre est assez ambigu. Est-ce que c'est vrai ? Est-ce que c'est faux ? Est-ce que c'est exagéré ? ». Bertrand Blier aime brouiller les pistes ! Et il avoue que se replonger dans ses souvenirs et tenir à distance la réalité n'a pas été simple.

Est-ce pour cette raison qu'il a demandé l'aide d'Eva Bester pour débuter ce projet d'écriture ? Sans doute plutôt pour le plaisir de se lancer dans une entreprise collective. « C'est devenu une aventure excitante et dangereuse ! Parce qu'on n'était pas toujours d'accord... »
Dans ce livre, le lecteur se régalera des dialogues dans lesquels Bertrand Blier excelle. Il se replongera avec bonheur dans une époque révolue, celle des années 50. Et il découvrira un joli portrait des parents du réalisateur. « C'est un hommage à ma mère. J'ai pensé à elle pour démarrer cette histoire et je crois que j'ai bien fait. » nous a-t-il confié.

Quand on a la chance de dialoguer avec Bertrand Blier, mythique réalisateur des « Valseuses » ou de « Tenue de soirée », on ne le quitte pas sans lui avoir demandé d'évoquer pour nous quelques souvenirs de route. Et il se trouve qu'il a adoré rouler à une époque : « Moi j'ai conduit beaucoup de voitures. On a tous roulé vite. Très vite. Mais maintenant la route c'est l'EHPAD ! » conclut-il. Et ce sera la mot de la fin !
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales