Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Sur la Route Avec

Ahmed Sylla

date 18/06/2019 - 22:48 | micro_reportage Virginie Decorte
Révélé en 2011 dans l'émission télé On n’Demande Qu'à en Rire, Ahmed Sylla a depuis le vent en poupe et se confirme comme un vrai show man. Il vient nous présenter son nouveau spectacle Différent et nous le retrouverons bientôt au cinéma dans Le Dindon, mais aussi dans une nouvelle série télé internationale… Virginie Decorte a rencontré et recueilli les confidences de ce jeune comédien humoriste, écoutez.
facebooktwitter
illustration de Ahmed Sylla

« Je partais avec le centre aéré… mais la route c’est génial, les chants dans le car y’a rien de meilleur »

J’imagine que vous avez votre permis de conduire, mais quel conducteur êtes-vous, demande Virginie Decorte ?
Ahmed Sylla : "Alors, j’ai été le jeune conducteur de 18 ans un peu con-con qui pense que la route c’est à lui et c’est un jeu. Aujourd’hui, je suis un conducteur polyvalent, je m’adapte […] J’adore les voitures, je suis un vrai passionné. J’aime la vitesse, mais il faut faire attention sur les routes et j’ai beaucoup, beaucoup levé le pied maintenant […]
J’ai déjà fait de la conduite sur circuit, pour une émission, c’était génial et dès que j’ai un petit moment j’essaye de pouvoir y aller."

Alors lors d’un long voyage, qu’est-ce qui peut rendre celui-ci différent, au sens plus agréable, s’enquiert Virginie Decorte ?
Ahmed Sylla : « J’aime bien les voyages en voiture, où on commence à avoir faim et on voit prochaine station dans 10 km et j’égraine les kilomètres comme ça, j’imagine ce que je vais manger… Et c’est de plus en plus bon dans les stations-service. »
 1ère partie
 1ère partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Ma mère m’a donné cette envie de rendre hommage à la femme à chaque fois que je peux… elle m’a montré leur importance sur terre »

Différent, c’est le nom de ce nouveau spectacle qui explore toutes les frontières, celles entre les femmes et les hommes, celles entre l’homme et l’animal, mais aussi des frontières entre les peuples. C’est un petit peu le fil rouge de Différent : « C’est ça ! C’est le fil rouge de ce nouveau spectacle, c’est l’idée qu’on avait en tout cas de parler des différences, des frontières. On avait envie de les explorer, de voir comment elles pouvaient nous rassembler et comment elles pouvaient nous différencier. »

Rire de sujets sérieux avec bienveillance, c’est votre signature, votre marque de fabrique. Est-ce que, en 2019, on peut aborder tous les sujets ou est-ce que parfois on se met des limites : « Non, je parle de tout sur scène. En tout cas je parle de tout ce que j’ai envie moi. Je parle de tout ce que j’ai envie de raconter… honnêtement je ne me mets pas de frontière, de barrière, si ce n’est le rire. À partir du moment où ça fait rire, peu m’importe. »
 2ème partie
 2ème partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« À l’école on ne m’avait pas donné envie de lire, aucun prof n’avait réussi à me donner l’envie de lire et aujourd’hui, je me rattrape »

Virginie Decorte rappelle à son invité, que tout lui réussit en ce moment… sur les planches, au cinéma et à la télé avec notamment cette série internationale inspirée du Tour du Monde en 80 jours : « Ce que je peux vous dire, c’est que ça va être un projet incroyable, un très, très gros projet. Il y a beaucoup de moyens, ils ont envie de faire quelque chose de très qualitatif et c’est juste incroyable… vraiment je ne sais pas quoi vous dire d’autre à part que c’est un bonheur de pouvoir accéder à ce genre de projet, de pouvoir défendre ce genre d’aventure. »

Notre journaliste évoque, qu’en septembre il sera, sur grand-écran, à l’affiche du film Le Dindon, une adaptation de la célèbre pièce de Georges Feydeau (1862-1921) par Jalil Lespert, avec entre autre Dani Boon et Guillaume Gallienne : « J’ai eu la chance de côtoyer ces monstres de cinéma. Ils m’ont beaucoup appris sur le tournage, ils ont été d’une bienveillance délicieuse. Ça a été un vrai bonheur de pouvoir jouer avec ces deux acteurs-là et Jalil Lespert qui est un très bon metteur en scène, il est allé chercher chez moi des choses que je ne pensais pas. »
 3ème partie
 3ème partie
play
0:00
0:00
volume-high 
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés