Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | e Rallye Monte-Carlo

e Rallye Monte-Carlo

date 24/10/2018 - 22:11 | micro_reportage Stéphanie Dionnet
Zéro émission de co2, zéro bruit, juste le crissement des pneus, c’est l’objectif du 3ème eRallye Monte-Carlo, du 24 au 28 octobre, en partenariat avec le 107.7. Une épreuve de régularité qui regroupe des voitures 100% électrique ou 100% hydrogène.
illustration de e Rallye Monte-Carlo
 e Rallye Monte-Carlo
 e Rallye Monte-Carlo
play
0:00
0:00
volume-high 
Le eRallye Monte Carlo 2018 est une course inscrite au calendrier de la Fédération Internationale de l’Automobile qui compte pour la coupe des énergies nouvelles et électriques. Il s’agit d’une épreuve de régularité et ce n’est pas si simple comme l’explique Christian Tornatore, commissaire général de l’Automobile Club de Monaco à Stéphanie Dionnet : « Le eRallye est effectivement une épreuve de régularité et non pas de vitesse. Il est ouvert à des véhicules électriques (que l’électricité soit embarquée grâce à des batteries ou des piles à combustible en ce qui concerne l’hydrogène). A partir de là ils n’ont plus que la régularité pour se départager».

Les experts le savent bien, pour gagner jusqu’à 20% d’autonomie avec une voiture électrique, il faut freiner progressivement car le frein moteur génère de l’énergie lorsque l’on ralentit ou que l’on freine. « La différence majeure dans ce genre d’épreuve c’est effectivement l’autonomie. Une voiture à hydrogène consomme plus ou moins 1 kilo d’hydrogène au 100 kilomètres avec une autonomie supérieure à 400 kilomètres, le véhicule électrique actuel affiche 250 et 350 kilomètres d’autonomie. Il y a donc une différence dans les capacités d’autonomie et de puissance et c’est important lorsque vous devez réaccélérer ou maintenir la vitesse qu’on vous impose. C’est un petit peu compliqué mais si vous avez d’avantage d’énergie, vous pouvez jouer avec cette énergie, si vous en avez moins c’est plus difficile. »

Une très belle épreuve ou conduire devient un véritable plaisir : « Ça reste une aventure mais c’est une aventure moderne puisqu’on est à la pointe de l’automobile. C’est une aventure sportive mais comme vous l’avez dit, une aventure plaisir. Vous entendez les voitures au crissement des pneus et pas au niveau du bruit puisqu’il n’y a pas de bruit. C’est zéro émission, no noise. Pas d’émission de CO2, ce sont des voitures propres».

Au total ce sont 40 véhicules électriques et 10 voitures à hydrogène qui se lancent dans la course avec 5 étapes entre Nevers et Monaco en passant par Valence. Le 3e eRallye de Monte-Carlo vous donne rendez-vous entre le 24 et le 28 octobre.

Cette aventure sportive moderne, à la pointe de l’automobile, est à suivre sur le 107.7 grâce à Virginie Decorte de la rédaction.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales