Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Actualité | L'autosolisme concerne 8 conducteurs sur 10

L'autosolisme concerne 8 conducteurs sur 10

date 25/04/2022 - 11:12 | micro_reportage La rédaction
VINCI Autoroutes dévoile les résultats du 1er baromètre de l’autosolisme : plus de 8 conducteurs sur 10 se déplacent seuls dans le cadre de leurs trajets du quotidien. Cette étude porte sur le nombre d’occupants de plus d’1,5 million de véhicules, circulant en semaine entre 8h et 10h à proximité de onze agglomérations françaises. Elle a été analysé par un algorithme d’intelligence artificielle développé par Cyclope.ai afin d’évaluer le taux d’autosolisme effectif sur autoroute.
illustration de L'autosolisme concerne 8 conducteurs sur 10
En France, neuf déplacements sur dix se font par la route et 95 % des émissions des gaz à effet de serre des transports terrestres proviennent de la mobilité routière. La lutte contre l’autosolisme et le développement des mobilités partagées sur la route sont donc des éléments-clés pour la décarbonation. Les pratiques des Français en matière de déplacements restent cependant mal connues et peu quantifiées. Ceci rend d’autant plus complexe le déploiement par les pouvoirs publics de solutions et de services pertinents pour résoudre les problèmes de congestion et de pollution rencontrés au quotidien dans les grandes agglomérations françaises, notamment en début et en fin de journée.

Afin de mieux évaluer la réalité de l’autosolisme en France, et permettre ainsi de trouver collectivement les moyens efficaces pour stimuler le développement des mobilités partagées telles que le covoiturage, VINCI Autoroutes a réalisé à l’automne 2021, en collaboration avec Cyclope.ai, une étude sans précédent reposant sur plus de 1,5 million de véhicules circulant entre 8h et 10h à proximité de 11 agglomérations françaises. La Région Île-de-France, le syndicat Nouvelle-Aquitaine Mobilités, Tours Métropole Val-de-Loire, la communauté d’agglomération du Pays Basque et Montpellier Méditerranée Métropole se sont associés à cette étude.

L’observation, réalisée en temps réel sur 13 axes autoroutiers durant 4 à 6 semaines, à partir de données anonymisées, révèle qu’en moyenne plus de huit conducteurs sur dix sont seuls au volant (seuls 17,4% des véhicules analysés sur l’ensemble des secteurs transportaient au moins deux personnes), avec un pic moyen d’autosolisme de 89% à 8h. Les observations montrent, en outre, que le nombre de voitures transportant plus de 2 personnes augmente au fil de la matinée alors que le trafic total baisse. Dit autrement, c’est au moment où il est le plus pénalisant, à savoir aux heures de pointe, que l’autosolisme est le plus pratiqué.

Stimuler le développement des mobilités partagées, à commencer par le covoiturage, aux heures de pointe, a par conséquent un impact direct et important sur la fluidification du trafic, et donc la réduction des émissions de CO2.

Par ailleurs, le baromètre met en lumière des variations importantes selon les territoires observés. Les taux les plus élevés d’autosolistes sont constatés sur l’A11 au nord de Nantes (93,1%), l’A10 à Tours (87,1%) et l’A64 à Toulouse (86,5%). A l’inverse, c’est sur l’A83, au sud de Nantes, et sur l’A8, au niveau des agglomérations de Nice et d’Aix-en Provence, que l’on observe les taux de mobilités partagées les plus importants : jusqu’à 1 trajet sur 4 en moyenne.
PDF Voir le communiqué de presse
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales