Cover Art
Titre de la chanson
Sous-titre ou Artiste
00:00 | 00:00
       
recherche_mini
cone LES TRAVAUX
replay REPLAY
newspaper L'ACTUALITÉ
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
 
             
LES TRAVAUXREPLAYL'ACTUALITÉPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Invités | En route pour les jeux | La pentathlète Marie Oteiza a son ticket en poche

La pentathlète Marie Oteiza a son ticket en poche

date 18/09/2023 - 15:57 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Héritier du pentathlon antique, le pentathlon moderne combine natation, équitation, course à pied, tir et escrime. L'été prochain, Marie Oteiza va tout faire pour briller à Paris, pour des épreuves qui se dérouleront dans le cadre majestueux du Château de Versailles.
illustration de La pentathlète Marie Oteiza a son ticket en poche
 La pentathlète Marie Oteiza a son …
 La pentathlète Marie Oteiza a son ticket en poche
play
0:00
0:00
volume-high 
« J'ai découvert ce sport grâce à ma grande sœur. Je faisais déjà de la natation et de la course à pieds, je voulais faire du cheval. J'ai quitté Mont-de-Marsan pour partir en sport-études à Bordeaux, à l'âge de 13 ans, au CREPS de Talence » explique Marie Oteiza qui a décroché son billet pour les Jeux Olympiques de Paris, grâce à une 5e place obtenue en juillet dernier, à Cracovie en Pologne. Une vraie satisfaction pour l'athlète opérée du genou l'an dernier. Les JO ? Le graal pour les sportifs de haut niveau et qui seront ses deuxièmes après Tokyo (elle avait terminé à la 10e place).

« Tous nos proches seront présents, ça change tout. En plus au Japon, on était sous cloche en pleine crise sanitaire, les gradins étaient vides. Là je vais connaitre des Jeux Olympiques à la maison, avec des gradins remplis » ajoute la pentathlète dont les épreuves se dérouleront du 8 au 11 août 2024, au Château de Versailles et l’Arena Paris Nord. « En équitation, on a la particularité de monter des cheveux que l'on ne connait pas. Nous avons 20 minutes pour faire connaissance avec le cheval. Chacun à ses techniques, moi je lui parle et je lui renifle dans les narines pour créer une connexion avec l'animal » explique Marie Oteiza qui répète ses gammes depuis 2012 à l'INSEP à Paris.

« On s'entraine entre 25 et 30 heures par semaine car on travaille ses 5 sports mais il y a aussi la préparation physique, la préparation mentale et la récupération. À côté de l'entrainement, j'ai également repris mes études de kinésithérapie car je pense aussi à mon après-carrière. Ça serait tellement génial de terminer en beauté avec une médaille à Paris ! »
A voir aussi