Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Tourisme | Sortir en famille | La Villa Gallo-Romaine de Plassac
Sortir en famille

La Villa Gallo-Romaine de Plassac

date 17/04/2019 - 02:31 | micro_reportage Christophe Buquet
Sur les bords de l'estuaire de la Gironde, sur un site vieux de 2000 ans, visitons la Villa Gallo-Romaine de Plassac. Cette villa a été construite, entre le Ier et le IVe siècle après Jésus-Christ, par de riches propriétaires terriens romains. Des vestiges recouverts par la terre puis mis au jour dans les années 1960.
facebooktwittergoogleplus
illustration de La Villa Gallo-Romaine de Plassac
 La Villa Gallo-Romaine de Plassac
 La Villa Gallo-Romaine de Plassac
play
0:00
0:00
volume-high 
Plassac est situé au nord de Bordeaux. C'est une petite commune qui possède un patrimoine historique bien riche : une Villa Gallo-Romaine. C'est un site archéologique qui montre les traces d'un domaine agricole où il ne reste que la partie résidentielle. Le village de Plassac est construit sur ce qui était autrefois les champs.

La maison de riches propriétaires terriens romains faisait 5000 m² et était richement décorée avec des éléments luxueux comme des fresques et des peintures murales. C'est d'ailleurs l'une des plus importantes collections de peintures murales romaines de France. Il y avait aussi du marbre qui provenait de tout le bassin méditerranéen. On y a retrouvé également des mosaïques avec 4 couleurs et des systèmes de chauffage.

Lors des fouilles, de nombreux bibelots ont été découverts. Ils sont réunis dans le Musée de Plassac qui présente des céramiques, des outils et des restes des peintures murales. A l'époque, « quelqu'un qui était riche, était un citoyen et pour vendre leurs produits, ils utilisaient l'estuaire ainsi que des routes ».
Écoutez le reportage de Christophe Buquet.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
 
Les plus consultés