Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Le phénomène des youngtimers
Le MobiliMag

Le phénomène des youngtimers

date 13/02/2020 - 15:53 | micro_reportage Sébastien Dath
Coup de projecteur, sur une communauté en plein essor, celle des amateurs des voitures des années 70 à 2000.
illustration de Le phénomène des youngtimers
 Le phénomène des youngtimers
 Le phénomène des youngtimers
play
0:00
0:00
volume-high 
Dans votre rendez-vous mobilité cette semaine, nous vous proposons de partir à la découverte d’un phénomène qui fait de plus en plus d’adeptes : les youngtimers !

Ces véhicules construits entre 1970 et le début des années 2000 étaient à l’honneur ces derniers jours au 45ème Salon Rétromobile, qui proposait une exposition consacrée aux sportives mythiques des années 90.
Sur place, nous sommes allés rencontrer Quentin Valadon qui travaille au bien nommé magazine automobile Youngtimers, pour nous éclairer sur ces passionnés d’automobiles d’un nouveau genre. Il nous explique que « c’est un terme qui est apparu en 2010 à peu près, qui désignait ces voitures qui étaient à l’époque refusées dans les salons de voitures anciennes parce qu’il n’y avait pas de terme et de communauté pour ces jeunes voitures anciennes, et du coup une communauté s’est créée avec ce terme-là ».

Quentin Valadon précise qu’au « début de la création du magazine c’était vraiment le magazine des voitures des années 70 à fin 90, mais c’est un mouvement qui avance au fur et à mesure que le temps passe, du coup ça se décale pour s’intéresser de plus en plus à celles de la fin des années 90 voire du début des années 2000 pour certains modèles qui sont déjà tout à fait collectionnables et collector ».

Mais qui dit collector, dit forcément de moins en moins abordable : « au début du phénomène youngtimers c’était plutôt des voitures accessibles, c’est de moins en moins vrai parce que le marché évolue, que les gens s’y intéressent de plus en plus […] donc forcément les prix montent parce que les voitures sont de plus en plus restaurées dans un état proche du neuf. »

Pour vous donner un exemple, Quentin Valadon du magazine Youngtimers affirme qu’une « belle (Renault) Clio Williams aujourd’hui c’est 25 000 euros ! »
Et même s’il est encore possible de dénicher la perle rare pour s’offrir l’une de ces youngtimers, c’est avant tout une histoire de passion et comme le dit l’adage quand on aime on ne compte pas !
illustration de Le phénomène des youngtimers

45ème édition de Rétromobile à Paris

Plus de 1 000 véhicules anciens et de collection étaient présentés à l'occasion de la 45e édition de Rétromobile, Porte de Versailles à Paris. On pouvait y revivre la saga des Combis Volskswagen et découvrir des tracteurs de légende construits, après la Seconde Guerre mondiale, par des marques de luxe comme Alfa Roméo, Lamborghini ou Porsche. Présentation avec Sébastien Dath !
A voir aussi
play3 Le site youngtimers.fr
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales