Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Les rouges à lèvres au banc d'essai

Les rouges à lèvres au banc d'essai

date 11/12/2019 - 02:51 | micro_reportage Charles Daudon
Confort, composition, tenue, odeur... Notre partenaire l'UFC Que Choisir s'est intéressé aux rouges à lèvres au travers d'un grand test réalisé sur des produits conventionnels, naturels ou certifiés Bio.
illustration de Les rouges à lèvres au banc d'essai
 Les rouges à lèvres au banc d'essai
 Les rouges à lèvres au banc d'essai
play
0:00
0:00
volume-high 
La grande majorité des produits testés obtient des résultats corrects. Toutefois l'association de consommateurs alerte sur la présence d'ingrédients indésirables. C'est le cas des huiles minérales dans les rouges à lèvres conventionnels. Des composés estimés indésirables dans l’alimentation par les agences publiques de santé. Or il peut arriver que nous avalions au cours de la journée du rouge à lèvres. Ces dernières sont également une muqueuse relativement perméable.
Le plomb est également présent dans la quasi totalité des produits testés mais dans des teneurs infimes.

L'association de consommateurs s'est également penchée sur le prix des rouges à lèvres. Et c'est une véritable gageure ! L'affichage du poids sur l'emballage n'est pas obligatoire et quand il est affiché, difficile de faire la différence entre le poids annoncé et le poids utile. Généralement on ne peut pas se servir du bâton jusqu'au bout et la perte peut s'avérer importante.

À noter enfin que l'application pour smartphone « QuelCosmetic » fonctionne évidemment pour les rouges à lèvres. Téléchargeable gratuitement, elle révèle la présence éventuelle d'ingrédients indésirables, après avoir scanné le code barre des cosmétiques.

Écoutez Fabienne Maleysson, journaliste au magazine Que Choisir, au micro de Charles Daudon.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales