Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Les ventes voitures électriques décollent

Les ventes voitures électriques décollent

date 31/08/2020 - 10:20 | micro_reportage Raphaële Burel
C'est la surprise de cette année 2020 : les Zoé, 208e et autres Tesla se vendent de mieux en mieux. Les raisons sont multiples...
illustration de Les ventes voitures électriques décollent
 Les ventes voitures électriques dé…
 Les ventes voitures électriques décollent
play
0:00
0:00
volume-high 
C'est du jamais vu : les ventes de voitures électriques ont plus que doublé au premier semestre par rapport à 2019. Hausse des ventes aussi pour les hybrides et en particulier les hybrides rechargeables. Alors, qui achète particuliers ou entreprises ? Florent Ferrière, journaliste pour le site d'actualité automobile Caradisiac nous répond :

« Jusqu'à il y a quelques mois, c'était plutôt les entreprises qui portaient vraiment le marché. Mais là, ces derniers mois, on constate vraiment une envolée des ventes auprès des particuliers. Et le phénomène se voit chez Renault, par exemple, avec la fameuse Zoé, qui a été la voiture la plus livrée aux particuliers devant la Clio. »

Et comment expliquer cette croissance de l'électrique et de l'hybride ? Il y a certainement une préoccupation environnementale, mais elle est motivée par plusieurs facteurs explique Florent Ferrière :

« Le premier effet, en fait, c'est la mise en place d'une nouvelle réglementation européenne qu'on appelle la norme CAFE. Et pour schématiser, les constructeurs qui vendront des véhicules trop polluants à partir de cette année seront sanctionnés par des amendes. Et la base du système, c'est un quota de CO2. Il y a des constructeurs qui avaient déjà retardé des livraisons de fin 2019 et qui les avaient reporté à 2020 pour améliorer leur quota de CO2. Ensuite, il y a un deuxième effet qui est très important, c'est la mise en place de nouvelles aides à l'achat après le confinement. Et surtout, la prime à la casse qui a été assouplie jusqu'à 5000 euros sur une électrique ou un hybride rechargeable. »

Autre facteur attractif pour les acheteurs, les constructeurs proposent de plus en plus de modèles :

« Le fait que ces grandes marques françaises se lancent dans l'électrique ou l'hybride, ça a plutôt tendance d'ailleurs à rassurer des clients qui se disent si ils s'y mettent, ce n'est pas pour rien. La technologie est au point. Et comme on voit de plus en plus de l'électrique sur les routes, les Français commencent à s'y intéresser. »

Il n'y a pas que les constructeurs français Renault, Peugeot qui se lancent dans l'électrique. Dacia par exemple, a annoncé un modèle électrique avec une autonomie de 200 kilomètres d'ici quelques mois. De son côté, Fiat sort une 500 électrique. Même si les prix de ces véhicules électriques restent quand même élevés, la tendance va se confirmer, car les constructeurs sont contraints de toute façon par des normes CO2 de plus en plus sévères.
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales