Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Les Zones à Faibles Émissions

Les Zones à Faibles Émissions

date 04/01/2023 - 18:17 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Améliorer la qualité de l'air en ville passe par la réduction de la circulation et notamment celle des véhicules les plus polluants. Une nouvelle étape concerne les ZFE, les Zones à Faibles Émissions.
illustration de Les Zones à Faibles Émissions
 Les Zones à Faibles Émissions
 Les Zones à Faibles Émissions
play
0:00
0:00
volume-high 
La ZFE, la Zone à Faibles Émissions, est un périmètre dans lequel la circulation des véhicules les plus polluants est limitée, voire interdite. C'est un dispositif européen implanté dans une cinquantaine d'agglomérations.

Par exemple, à Montpellier, « le périmètre de Zone à Faibles Émissions fait 147 km² et concerne 11 communes depuis le 1er janvier 2023. En plus des vignettes Crit’Air non classées et des vignettes 5, il faut rajouter la 4 pour les véhicules utilitaires légers et pour les poids lourds. La première entrée en vigueur, c'est que pour les véhicules particuliers, les vignettes non classées et les vignettes 5 seront interdites de circulation sur le territoire de la métropole » explique Julie Frêche, vice-présidente de la métropole de Montpellier en charge des transports et des mobilités actives.

Pour Julie Frêche, « c'est la première fois que l'on met en place un dispositif de santé publique qui concerne la question de la pollution de l'air [...] cela pose des problèmes de compréhension de la mesure car c'est complexe mais l'objectif, c'est d'améliorer la qualité de l'air. C'est primordial et pour cela, il faut accompagner les plus fragiles, les classes moyennes, les professionnels, à traverser cette période de transition nécessaire ».

Mais selon Alexandra Legendre, porte-parole de Ligue de Défense des Conducteurs, « les aides existent mais sont insuffisantes. 25% de la population ne peut pas mettre plus de 3000 euros dans une voiture. À partir du 1er janvier 2025, l'objectif c'est d'interdire les véhicules qui ont une vignette Crit’Air 3,4,5 et non classée. Ce sont 17 millions de véhicules qui sont concernés, soit 40% du parc automobile ».
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales