Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Michel Boujenah, ô rire, ô désespoir !

Michel Boujenah, ô rire, ô désespoir !

date 21/02/2022 - 10:42 | micro_reportage Virginie Decorte
L’humoriste et acteur interprète Harpagon dans une adaptation de L’Avare de Molière, mise en scène par Daniel Benoin. Il va également présenter son dernier spectacle, Les Adieux des Magnifiques.
illustration de Michel Boujenah, ô rire, ô désespoir !
© Philip Ducap 
 Michel Boujenah, ô rire, ô désespo…
 Michel Boujenah, ô rire, ô désespoir !
play
0:00
0:00
volume-high 
Créée il y a près de 3 ans, la mise en scène du classique de Molière par Daniel Benoin est de retour à Paris jusqu’au 15 mai prochain au Théâtre des Variétés. La pièce repose notamment sur les épaules de Michel Boujenah qui interprète le célèbre Harpagon. Un rôle que l’acteur avait un temps refusé et qu’il a fini par accepter malgré l’ampleur du défi : « Il n’y a que des grands acteurs qui ont joué ça, c’est un rôle monumental ! »

Michel Boujenah raconte que ce qui l’a décidé à jouer L’Avare c’est sa vision du dramaturge français : « J’ai remarqué que dans Molière il y avait un thème qui revenait tout le temps qui était le désespoir […] et quand j’ai compris et que j’ai pensé au désespoir, on avait trouvé une solution, alors là je pouvais le jouer. »

Dans le même temps, l’infatigable et insatiable humoriste a prévu de présenter jusqu’en 2023 sa dernière création, un seul en scène intitulé « Les Adieux des Magnifiques ». Un spectacle qui traite, évidemment avec humour, de la transmission intergénérationnelle et qui fait référence au one man show « Les Magnifiques » que Michel Boujenah a joué à partir de 1984 : « Une journée où on ne rit pas, c’est une journée perdue et ça me passionnait de re-raconter cette histoire autrement ».

À propos de transmission et à l’évocation des routes de France qu’il devrait reprendre bientôt, Michel Boujenah confie que conduire est pour lui synonyme d’évasion : « J’adore les voitures, ça c’est ma génération. J’ai découvert qu'il y a plein de jeunes qui s’en foutent complètement. Pour eux, c’est un moyen de locomotion, pour moi c’est vraiment un territoire privé qui me donne une liberté incroyable ! »
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales