Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Invités | Sur la Route Avec | Olivier Nakache et Eric Toledano : un duo "Hors-normes"
Sur la Route Avec

Olivier Nakache et Eric Toledano : un duo « Hors-normes »

date 25/10/2019 - 03:18 | micro_reportage Virginie Decorte
Après « Intouchables », « Samba » et le « Sens de la Fête », le duo de réalisateurs le plus « bankable » du cinéma français est de retour avec « Hors Normes », en salle ce mercredi 23 octobre. Olivier Nakache et Éric Toledano mettent dans le mille et ont fait appel à Vincent Cassel et Reda Kateb…
facebooktwitter
illustration de Olivier Nakache et Eric Toledano : un duo
© Crédit Image : Carole Bethuel / Quad – Ten Cinéma 

« Quand on marque « Intérieur Voiture » dans un scénario, on sait que ça va être un peu galère »

La tradition sur le 107.7, c’est de prendre la route avec nos invités. Habitués au deux-roues à Paris la semaine, ces deux-là ne rechignent pas à prendre le volant quand vient le weekend : « De Paris je prends souvent l’A13 vers la Normandie, nous explique Éric Toledano, j’aime beaucoup rouler, et à ce moment-là, écouter de la musique ou la radio m’intéresse. »
« Je crois que pour tous les deux, enchérit Olivier Nakache, cela rappelle aussi des vacances en famille, quand on partait sur les chemins de bon matin (rires). On allait vers le sud et ce sont de grands souvenirs familiaux et d’engueulades avec frères et sœurs. »

Dans Hors Normes, il y a des scènes en voiture, puisque les deux éducateurs du film (Vincent Cassel et Reda Kateb) se déplacent en fourgon avec les jeunes autistes : « Parfois ils conduisent vraiment, et là on équipe la voiture et l’acteur a du mérite car il y a des spotlights sur lui et des caméras embarquées, précise Éric. Et quand il fait semblent de conduire, on crée un plateau autour de la voiture, c’est plus simple et plus compliqué en même temps, car il faut faire semblant. Ce n’est jamais simple en tout cas. »

Et Olivier Nakache d’ajouter : « C’est tout un tas de paramètres à gérer, et quand on marque « Intérieur Voiture » dans un scénario, on sait que ça va être un peu galère. »
 Première partie
 Première partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« On essaye de désamorcer des situations par l’humour »

« Hors Normes » questionne sur notre rapport à la norme dans la société, à partir des parcours d’autistes et de leurs éducateurs.
Un film dont les deux réalisateurs portaient les graines depuis plus de 20 ans : « C’est une histoire qui est dans notre tête depuis longtemps, explique Olivier Nakache. Éric avait rencontré l’un des personnages Stéphane Benhamou (incarné par Vincent Cassel), qui faisait des colonies de vacances, qui a eu la visite d’un père qui lui a amené son fils autiste. Il l’a pris en colonie, et cela a changé sa vie et celle de beaucoup de personnes. Après ça, il a monté son association, et il s’occupe de plus de 40 enfants. On savait qu’un jour on en ferait un film. »

« Hors Normes », bien qu’étant une fiction, est à plus d’un titre inspiré par la vraie vie : « on avait envie de faire un film et non pas un documentaire, on est allé chercher Vincent Cassel et Reda Kateb et on les a entourés de vrais autistes, médecins, infirmiers, et on a essayé d’être le plus réaliste possible. »

Éric Toledano : « On essaye de désamorcer des situations par l’humour, pour moi c’est une élégance d’avoir un film traité avec une pointe d’ironie, de dérision et d’humour. »

Autre thème abordé dans le film : le don de soi. « On a observé beaucoup de jeunes de 20 ans très tournés vers les autres, et je pense que c’est ce qu’on voudrait inconsciemment Olivier et moi, pour la société qu’on laisse à nos enfants. »
 Deuxième partie
 Deuxième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« On a vu que que le film pouvait interagir sur le monde »

Malgré les cartons d’Intouchables, Samba, et Le Sens de la Fête, Éric Toledano et Olivier Nakache ont essayé d’aborder la sortie de ce septième film avec humilité : « il faut toujours rester humble, le public ne se base pas sur les films précédents pour aller voir un film, c’est celui-là qui compte».
Malgré la gravité du sujet, l’humour n’est jamais très loin dans l’œuvre de Toledano Nakache : « C’est notre façon de nous exprimer. Quand on passe du temps avec eux (les autistes ndlr), on rigole. Dans ce film, il y avait de la place pour la comédie et on n’arrive pas à faire sans. »
Un savant cocktail d’émotion et d’humour qui débouche sur une singulière bienveillance, à ne pas confondre avec de la bien-pensance, comme le précise Éric Toledano : «Je ne pense pas qu’on soit gentil pour autant, on a conscience du chaos qui nous entoure». Une bienveillance que l’on retrouve au générique de fin du film, car on y lit que 5% des profits iront à des associations : «Ce n’est pas notre mérite, c’est celui de Philippe Pozzo di Borgo (inspirateur d’Intouchables, joué par François Cluzet) qui avait demandé 5% des recettes. Le film a tellement marché que l’association a grandi, et on a vu que que le film pouvait interagir sur le monde ».

« Hors Normes », d’Olivier Nakache et Éric Toledano, en salles le 23 octobre.
 Troisième partie
 Troisième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

Voir la bande-annonce

A voir aussi
play3 Sur Facebook
 
Les plus consultés