Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Pénurie de conducteurs de cars en France
Le MobiliMag

Pénurie de conducteurs de cars en France

date 08/01/2020 - 01:47 | micro_reportage Charles Daudon
Conducteur de car : une vocation qui se fait rare et une profession en perte de vitesse. Les transports scolaires notamment manquent de chauffeurs...
facebooktwitter
illustration de Pénurie de conducteurs de cars en France
 Pénurie de conducteurs de cars en …
 Pénurie de conducteurs de cars en France
play
0:00
0:00
volume-high 
Des milliers d'offres d'emploi de conducteurs d'autocar non pourvues chaque année en France ! Parmi les tentatives d'explication une certaine méconnaissance du secteur et de ces métiers, manque d’attractivité ou des aspirations professionnelles qui évoluent.

Pour Ingrid Mareschal, déléguée générale de la FNTV ( la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs) la tendance va même en s'aggravant : « En France on compte environ 100 000 salariés dans le transport routier de voyageurs, dont 85 000 conducteurs ,et tous les ans, à peu près 12 000 offres d'emploi sont déposées par les entreprises. On se rend compte depuis plusieurs années qu’à peu près 50% seulement de ces offres trouvent quelqu'un à mettre derrière un volant d'autocar ».

Une situation compliquée, rien qu’à la dernière rentrée scolaire de septembre il manquait au moins 6 000 conducteurs pour assurer tous les circuits de ramassage scolaire.
Pour tenter d'inverser la tendance, plusieurs leviers existent : d’une part la communication, pour faire connaître cette situation de pénurie et d’autre part un besoin de revalorisation du métier. Les entreprises et organisations de salariés ont prévu de se retrouver autour de la table en ce début d'année. Autre piste au cœur des discussions : l'abaissement de l'âge requis pour passer le permis nécessaire pour conduire des voyageurs. Permis qui pour l’instant, ne peut être passé qu’à partir de 21 ans (voire 24 ans dans certains cas), or aujourd’hui plus d’un conducteur sur deux est âgé de 50 ans.

Face à cette population de conducteurs assez vieillissante et aux difficultés de recrutement, la FNTV travaille notamment en collaboration avec Pôle Emploi sur des salons pour faire connaître le métier et donner accès à des formations.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés