Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Celle qui criait au loup" de Delphine Saada

« Celle qui criait au loup » de Delphine Saada

date 16/01/2022 - 06:46 | micro_reportage Francine Thomas
Pour son tout premier roman, Delphine Saada nous embarque dans un drame porté par un suspens asphyxiant. C’est l’histoire d’une infirmière en conflit avec sa fille qui se résout à entamer une psychothérapie dont les effets vont être délétères. Glaçant et captivant.
illustration de
 "Celle qui criait au loup" de Delp…
 "Celle qui criait au loup" de Delphine Saada
play
0:00
0:00
volume-high 
« Si je devais me retrouver seule avec les enfants, ça pourrait mal finir ». Voilà la petite phrase lâchée un jour par Albane, l’héroïne du roman, à ses collègues.

Pourquoi une mère se trouve-t-elle à ce point dans l’incapacité d’aimer sa fille de 6 ans ? C’est la première question qui sous-tend ce roman. Celle de la difficulté d’être maman : « C’est peut-être quelque chose que la société nous cache, nous a expliqué Delphine Saada dans Marque-Page. Cette difficulté de ne pas trouver du plaisir dans le rôle de mère quand on a à accomplir d’autres fonctions. Je pense qu’on a toutes ressenti cela au moins une fois. »

Albane, poussée par son mari, va donc entamer une psychothérapie. Mais ce livre au suspens glaçant n’est pas la chronique d’une résilience. Plutôt celle d’une descente aux enfers. Entamer un travail sur soi et déterrer d’anciens traumatismes n’est pas aisé. « Aujourd’hui on parle beaucoup de libération de la parole, mais je voulais montrer que le soulèvement d’une parole contrainte n’est pas simple. Et peut-être que ça nécessite encore plus d’être encadré (…) Parce que ça peut être très violent une parole qui se libère. »

Et ça peut-même conduire au drame poignant qu’écrit Delphine Saada dans son premier roman étonnant de maîtrise. « Celle qui criait au loup » est donc l’histoire d’une femme qui, au fil des pages, va petit à petit perdre le contrôle, s’enfoncer jusqu’à un point de non-retour et c’est bouleversant.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales