Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Comédies Françaises" d’Éric Reinhardt

« Comédies Françaises » d’Éric Reinhardt

date 13/10/2020 - 08:41 | micro_reportage Francine Thomas
Dans son nouveau roman, sélectionné pour les Prix Médicis et Interallié, l’écrivain Éric Reinhardt exhume un épisode totalement méconnu de notre histoire contemporaine.
illustration de
©Francesca Mantovani pour les Editions Gallimard 
 "Comédies Françaises" d’Éric Reinh…
 "Comédies Françaises" d’Éric Reinhardt
play
0:00
0:00
volume-high 
Et si internet avait été une invention tricolore ? C’est ce que nous raconte Éric Reinhardt dans Comédies Françaises. Et ce n’est pas un conte. C’est bien de la réalité dont il s’agit ici : « Oui, internet aurait pu être une invention française, si les pouvoir publics en 1974 n’avaient en effet écarté l’invention de Louis Pouzin, ingénieur français, en l’occurrence le datagramme, la technologie sur laquelle repose internet. »
Le livre est extrêmement documenté, Éric Reinhardt a rencontré plusieurs protagonistes de cette affaire, dont il a eu vent presque par hasard, en lisant le journal : « J’ai appris son existence par une brève parue dans Libération en 2013, qui annonçait que Louis Pouzin allait être décoré par la Reine d’Angleterre elle-même, pour avoir été l’un des pères d’internet. Je suis parvenu à localiser Louis Pouzin, on s’est rencontré et on a eu un long entretien pendant lequel il m’a raconté ce qui s’était passé. »

Et c’est là qu’entre en scène Ambroise Roux, puissant industriel français dont l’auteur dresse un portrait au vitriol : « C’était le patron le plus puissant de France (…) il a eu l’oreille de trois présidents de la République successifs, il était féru de parapsychologie, il faisait tourner les tables, il prétendait savoir anticiper les comportements de ses adversaires (…) et par son intelligence extrême, il est parvenu à se faire passer pour un visionnaire, donc on l’écoutait les yeux fermés. »
Ambroise Roux ne voulait pas du datagramme. L’invention fut donc enterrée sans autre discussion.

Le livre démêle cette affaire par le biais d’un jeune journaliste, figure fictionnelle et centrale du roman, qui, entre deux obsessions amoureuses et sa passion pour le théâtre, emmène le lecteur au cœur de ce gâchis industriel.
Comédies Françaises est paru chez Flammarion.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales