Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "La Forêt aux Violons" de Cyril Gély
Marque-Page

« La Forêt aux Violons » de Cyril Gély

date 03/01/2021 - 18:54 | micro_reportage Francine Thomas
D’où vient la perfection des violons conçus par Stradivarius au XVIIème siècle ? Le romancier Cyril Gély explore quelques pistes dans son dernier livre.
illustration de
 "La Forêt aux Violons" de Cyril Gé…
 "La Forêt aux Violons" de Cyril Gély
play
0:00
0:00
volume-high 
Ce qu’aime par-dessus tout Cyril Gély, ce sont les trous de l’histoire, ces moments dont on ne sait rien et qui constituent pour lui une magnifique page blanche. Des premières années de la vie de Stradivarius, on ignore tout justement. Le romancier s’est donc glissé dans cette amnésie pour tisser un très joli roman qui nous emmène dans les montagnes d’Italie. Stradivarius y recherche l’arbre idéal. « Pour fabriquer un violon, il faut deux bois essentiellement. D’abord de l’érable et vous avez un second bois beaucoup plus rare, beaucoup plus cher, qui pousse en altitude et qui est l’épicéa. Et c’est la raison pour laquelle Antonio Stradivarius (1644-1737) va entreprendre un voyage vers les montagnes roses que l’on n’appelle pas encore les Dolomites, où il va rencontrer un vieux paysan, qui va l’emmener dans la forêt et avec lequel il va sélectionner cinq magnifiques épicéas pour tous ses violons futurs ».

Cyril Gély imagine un pacte contracté avec le vieil homme et c’est le début d’une très belle histoire, entre fiction et réalité historique. Quelques femmes jalonnent également ce récit, dont l’idée est venue au romancier par hasard. « Un soir, je m’en souviens très bien, j’étais devant mon ordinateur et pour une raison totalement inconnue, je me mets à chercher sur internet un site qui pourrait évoquer et parler des vieux métiers. Et le premier métier sur lequel je tombe c’est acheteur de bois chantant. Je me dis qu’est-ce que c’est que ce métier ? Et j’ai découvert que c’était des hommes et des femmes qui partaient dans les forêts pour acheter du bois qui devait servir aux luthiers. Et je me suis dit, bois chantant, c’est joli ça ».
Tout aussi joli que « La Forêt aux Violons » paru chez Albin Michel, un voyage au pays de la beauté absolue, la rencontre avec un génie qui a conçu les violons les plus époustouflants du monde.
A voir aussi
play3 l'Éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales