Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Les larmes du vin" de Daniel Picouly

« Les larmes du vin » de Daniel Picouly

date 20/01/2022 - 11:07 | micro_reportage Francine Thomas
On a tous en nous un cépage qui grandit et qu’on élève. Daniel Picouly file la métaphore dans son nouveau livre – une sorte d’autobiographie œnologique - dans lequel il revisite sa vie à la lumière des vins et des boissons qui l’ont accompagné.
illustration de
 "Les larmes du vin" de Daniel Pico…
 "Les larmes du vin" de Daniel Picouly
play
0:00
0:00
volume-high 
Tout démarre en Bourgogne quand Daniel Picouly est intronisé chevalier du Tastevin, au prestigieux Clos de Vougeot. Pour l’occasion, il doit prononcer un discours, lui qui en la matière se définit comme un « petit joueur amateur du dimanche matin », en comparaison aux « 60 millions de sélectionneurs buveurs, œnologues du ballon rouge, entraîneurs de zinc ».
S’agit-il de fausse modestie ? Daniel Picouly en sait assez, en tout cas sur le vin, pour revisiter toute sa vie à l’ombre des cépages qui l’ont accompagné. Rien de docte pourtant, l’auteur partage avec nous des souvenirs en tous genres. « Qu’on le veuille ou non, le vin est présent à toutes les étapes de nos vies (…). On est avec le vin en communion permanente. C’est un élément incontournable que tout le monde partage. »
A ce jeu-là, Daniel Picouly s’offre surtout le luxe de faire revivre ses parents, sa sœur ou encore son éditrice. Et dans ce charme des réminiscences, se loge toute l’émotion que contient ce drôle d’objet littéraire. « Le fait d’écrire ce livre m’a permis de trinquer une dernière fois avec eux (…). C’est un privilège d’auteur que j’exerce avec un grand plaisir ».

Il y a beaucoup de similitudes entre l’écriture et le vin, la principale étant sans doute le plaisir que procure les deux, tant on sent la jouissance de l’auteur qui s’est prêté à cet exercice. Plaisir qu’il compte bien d’ailleurs prolonger prochainement sur scène avec une adaptation de ce texte.
Dans « Les larmes du vin » paru chez Albin Michel, Daniel Picouly nous raconte donc sa vie à coups de bouteilles qu’on débouche et de verres qu’on partage. Et ça donne tout simplement envie de trinquer à la littérature.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales