Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Les secrets de l'Antigang" d'Yves Jobic

« Les secrets de l'Antigang » d'Yves Jobic

date 07/11/2022 - 15:42 | micro_reportage Francine Thomas
L'ancien flic, ex-patron de l'antigang, raconte dans ses mémoires son histoire singulière : il a notamment été incarcéré en 1988 et poursuivi pour proxénétisme avant d'être totalement blanchi. Dans ce livre, il lève également le voile sur les relations entre police et indics.
illustration de
 "Les secrets de l'Antigang" d'Yves…
 "Les secrets de l'Antigang" d'Yves Jobic
play
0:00
0:00
volume-high 
« Je viens de mettre le pied dans l’univers de Kafka. »
C'est ainsi qu'Yves Jobic commente, page 121, l'histoire qui lui est arrivée quand il a été interpellé et incarcéré en 1988 : « J'ai été victime d'une machination orchestrée par des voyous que nous avions arrêtés et qui ont voulu se venger. J'ai également été victime d'erreur judiciaire : un juge d'instruction m'a inculpé de proxénétisme. »

C'est toute cette histoire qui l'a fait « vivre pendant un an et demi en absurdistan » que raconte notamment Yves Jobic dans ses mémoires. Il a pu être finalement blanchi et indemnisé. Dans son livre, l'ancien patron de l'antigang lève également le voile sur les relations entretenues avec ses indics : « Je considère qu'on ne peut pas faire de bonne police judiciaire sans informateurs pour savoir ce qui se passe dans le milieu. »
La pratique est beaucoup moins courante aujourd'hui et Yves Jobic écrit d'ailleurs que sans eux, la police est devenue sourde et aveugle.

Après une telle carrière, le jeune retraité ne risque-t-il pas de s'ennuyer ? « J'ai été très pris par la fin de l'écriture de mon ouvrage et sa sortie (...) J'ai le sentiment du devoir accompli pendant quarante ans ! »

« Les secrets de l’antigang - Flics indics et coup tordus » paru chez Plon se lit au final comme un excellent polar, grâce aux 1000 anecdotes relatées par Yves Jobic. Sauf qu'ici tout est vrai, et c’est ce qui est incroyable.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales