Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Traverser la nuit" d’Hervé Le Corre
Marque-Page

« Traverser la nuit » d’Hervé Le Corre

date 03/03/2021 - 15:04 | micro_reportage Francine Thomas
L’un des maîtres du polar français nous livre un nouveau roman noir crépusculaire à l'écriture serrée et aux dialogues au cordeau qui déborde de rage.
illustration de
 "Traverser la nuit" d’Hervé Le Cor…
 "Traverser la nuit" d’Hervé Le Corre
play
0:00
0:00
volume-high 
La nuit à Bordeaux, là où se situe l’intrigue de « Traverser la nuit » tous les dangers guettent les personnages imaginés par Hervé Le Corre. Parmi eux, combien arriveront-ils à traverser cette nuit ? Pas beaucoup sans doute. « C’est vrai que j’ai tendance - et c’est peut-être mon côté pervers de romancier - à éteindre la lumière au fur et à mesure du temps qui passe, je plaide coupable ! Mais, sans rien dévoiler, je pense que Louise, qui est le personnage qui m’a le plus intéressé, est la seule à se tenir debout, au point d’être capable, un jour, d’apercevoir un peu de belle clarté ».

Louise, une jeune mère de famille célibataire, ancienne toxico, tabassée par son ex-petit ami, va croiser la route de Jourdan, un flic au bord du précipice, lancé sur les traces d’un possible tueur en série. Mais l’intrigue ne se résume pas à ce trio. Hervé Le Corre multiplie les personnages secondaires, pour enrichir son propos. Et « Traverser la nuit » nous propose une galerie de toutes les violences possibles faites aux femmes. « C’est le hasard de l’écriture, parce que ce n’est pas un livre manifeste sur les violences faites aux femmes. Ce qui n’empêche pas que j’y sois très sensible et que ça me bouleverse. Mais finalement je suis plutôt fier de ça. Au fil de l’écriture, ces personnages de femmes se sont imposés ».

« Traverser la nuit » chez Rivages, avec son écriture serrée, ses dialogues au cordeau et son atmosphère éprouvante est un roman qui déborde de rage : celle de tout détruire ou de tenter de s’en sortir, une rage en tout cas qui va s’agripper au lecteur longtemps après avoir refermé ce livre.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales