Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Adopter le vélo de fonction

Adopter le vélo de fonction

date 23/05/2022 - 11:42 | micro_reportage Stéphanie Dionnet
Le vélo de fonction, nouvelle alternative à la voiture, offre aux salariés la possibilité de faire des économies, de limiter leur empreinte carbone et de se déplacer autrement. Le tout, sans avoir à acheter un vélo puisqu'il est proposé par l'employeur. Un phénomène qui se développe de plus en plus.
illustration de Adopter le vélo de fonction
 Adopter le vélo de fonction
 Adopter le vélo de fonction
play
0:00
0:00
volume-high 
Un nouveau phénomène se développe en France, celui des vélos de fonction. Étant une bonne alternative à la voiture pour se rendre au travail, le vélo est de plus en plus utilisé. En 2015, 2% des Français se rendaient au travail à vélo. Ce taux est passé à 3% en 2020. C’est notamment dans les grandes villes et agglomérations que ce mode de transport est plébiscité. Là, près de 15% des habitants l'utilisent.

Pour éviter d’acheter un vélo dont la demande explose depuis la fin des confinements, de plus en plus d’entreprises proposent des offres de vélos de fonction. Sur le même principe que la voiture de fonction, cela consiste à attribuer un vélo à assistance électrique ou classique, loué ou acheté en partie par l’entreprise aux salariés qui le souhaitent. Jérôme Blanc, co-fondateur de Tim-Sports, précise cette offre : « On intègre une multitude de services autour, en plus du casque, du cadenas, de l’assurance et de l’entretien… Tout cela est inclus dans un loyer […] le collaborateur paie un loyer à hauteur de 30%. Les 70% restants sont financés par l’entreprise. » Les vélos sont utilisables pour les déplacements personnels et professionnels. Les salariés et les entreprises sont tous les deux gagnants. L’entreprise Athymis a déjà adopté ce système comme le confie son Président, Stéphane Touillieux : « Il y a beaucoup d’avantages, pas de problème de bouchons et puis surtout du sport au quotidien. Tout le monde y gagne, le salarié, l'entreprise et la planète […] l'essayer, c'est l'adopter et puis c'est un effort en faveur du climat, il est temps d'adopter massivement ce type de solution. »

Selon la formule et le modèle du vélo, le prix de l’abonnement peut varier d’une trentaine à une centaine d’euros par mois.
illustration de Adopter le vélo de fonction
© TIM Sports 
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales