Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | Bilan 2020 de la sécurité routière
Rouler Autrement

Bilan 2020 de la sécurité routière

date 01/03/2021 - 01:13 | micro_reportage Chrystèle Mollon
La pandémie aura eu pour effet positif de sauver des vies sur les routes : la mortalité a baissé de 21% en 2020 dans un contexte sanitaire qui a limité la circulation. Il faut remonter à 1924 pour trouver un niveau aussi bas. Toutefois, certains chiffres révèlent des risques liés à notre nouvelle mobilité.
illustration de Bilan 2020 de la sécurité routière
 Bilan 2020 de la sécurité routière
 Bilan 2020 de la sécurité routière
play
0:00
0:00
volume-high 
Au premier abord, le bilan de la sécurité routière 2020 est satisfaisant. Il s'explique en grande partie par la crise sanitaire qui a limité les déplacements. Nous avons beaucoup moins circulé l’an dernier, d’où un nombre de morts sur les routes en baisse de 21,4% par rapport à 2019, à 2550 victimes. Mais cette diminution en 2020 concerne surtout certaines catégories de personnes, « on constate effectivement que la baisse n'est pas la même suivant les usagers » souligne Marie Gautier-Melleray la Déléguée interministérielle à la sécurité routière. « Il y a une baisse d'environ 23% sur les automobilistes, alors qu'il y a uniquement -7% sur les cyclistes ».

Cette baisse est relative pour les usagers des modes de déplacements dits « doux », et comme « le trafic a beaucoup augmenté, il a beaucoup touché sans doute des automobilistes moins habitués à partager la route. Et il y a aussi des usagers qui n'avaient pas l'habitude de faire du vélo », ajoute Marie Gautier-Melleray.

Les associations de lutte contre l’insécurité routière se réjouissent de cette baisse du nombre de victimes sur les routes, mais la crise économique n'est jamais sans conséquence sur la sécurité routière avec pour certains « l'incapacité d'entretenir leur véhicule et ce qu'on appelle les conduites sans assurance ou sans permis. Ce sont automatiquement des conduites à risques qui entraînent des délits de fuite », déplore Anne Lavaud, la Déléguée générale de la Prévention routière.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales