Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Absolument Dance | Black Box "Ride On Time" (1989)

Black Box « Ride On Time » (1989)

date 10/11/2022 - 17:39 | micro_reportage Gilles Ravarino
Nous allons remonter au siècle dernier, pour retrouver sur notre platine une mystérieuse Black Box, une boite noire qui réserve bien des secrets avec « Ride On Time » en 1989.
illustration de Black Box
 Black Box "Ride On Time" (1989)
 Black Box "Ride On Time" (1989)
play
0:00
0:00
volume-high 
Sous cette boite noire, on lit Made in Italy, car il faut rappeler que de tout temps l'Italie a su se mettre à l'heure de la dance en épousant tous les styles. En 1989, le tonitruant « Ride On Time » déboule, une voix « samplée » sur des accords de piano, une recette baptisée Italo House qui sera tendance jusqu'au début des années 90.

Mais Black Box est aussi emblématique d'une pratique assez singulière, l'utilisation d'une « front woman », c'est à dire une chanteuse sur photo, en clip ou passage télé qui n'est pas la chanteuse. Oui on prend une très jolie femme qui fait semblant de chanter, en l'ocurrence Katherine Quinol, mannequin de profession, recrutée pour sa plastique irréprochable et sa chevelure ébouriffante dont elle joue à merveille.

Lorsque le titre envahit la planète, les critiques fusent de partout, surtout que la voix « samplée » [qui a dit pillée ?] est reconnaissable, il s'agit de Loleatta Holloway ! L'affaire est portée devant la justice, et pour éviter trop de pénalités, Black Box fait réenregistrer le morceau par la chanteuse du groupe M People. Mais loin de la polémique « Ride On Time » de Black Box reste un morceau phare, avec comme à chaque fois des danseurs qui viennent hurler en cœur : Gotta Get Up, Gotta Get Up, Gotta Get Up !

Le clip

 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales