Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Le MobiliMag

Booster son vélo

date 05/11/2019 - 09:30 | micro_reportage Charles Daudon
Transformer un vélo dit classique en vélo à assistance électrique, c'est possible. De nombreuses entreprises et start-up proposent à la vente des kits permettant « d’électrifier » son vélo. Comment ça marche ? Financièrement, est-ce intéressant ?
facebooktwitter
illustration de Booster son vélo
© Teebike 
 Booster son vélo
 Booster son vélo
play
0:00
0:00
volume-high 
Découvrir les joies de l’assistance électrique sans investir dans un nouveau vélo, c'est la promesse faite par des kits disponibles à la vente. Teebike, MonSpad, Vélokit, Virvolt ou encore ebike-lite, de nombreuses societés et start-up se sont lancées dans la course à l'électrification de vélos de ville, VTT tandem ou triporteurs.

Il faut dire que le vélo à assistance électrique est en plein boom. Ses ventes ont augmenté de 21% l'an dernier et nulle doute que le succès sera encore au rendez-vous cette année. Mais son prix constitue encore un frein, malgré les aides existantes au niveau local et national. Pour un engin de bonne qualité, il faut compter sur un tarif moyen de 1 500 Euros.

Le prix ? C'est l'un des arguments mis en avant par les vendeurs de ces Kits : « Aujourd'hui, il y a beaucoup de personnes qui sont intéressés pour faire l'acquisition d'un vélo à assistance électrique et on s'est dit qu'ils n'avaient pas besoin de vendre le vélo qu'ils laissent dans leur cave ou garage. On peut l'électrifier et le but c'est en faire quelque chose d'aussi efficace que ce qui peut se faire aujourd'hui à l'achat d'un vélo électrique neuf. Et à un tarif presque deux fois moins cher, à batterie et qualité égale », déclare Emmanuel Barbanchon, fondateur de MONSPAD.

Installé dans le 17ème arrondissement de Paris, il propose plusieurs solutions d’électrification en fonction du budget : « Les subventions valables pour l'achat d'un vélo à assistance électrique le sont aussi pour ces kits d'électrification. Nos clients repartent avec un certificat confirmant une électrification conforme aux normes européennes » ajoute-t-il.

Dimension économique mais aussi sentimentale. « On est souvent attaché à son vélo. On a l'habitude de l'utiliser, il peut venir de nos parents. Ça permet de faire du neuf avec de l'ancien » affirme Laurent Durieu, fondateur de Teebike.
Cette start-up basée à Nice, a mis au point une roue avant « électrique ». Elle est équipée d'un moteur et d'une batterie et remplace la roue actuelle. Cette roue est ensuite connectée à une application pour smartphone. Elle pèse environ 6 kilos. Des précautions sont d'ailleurs à respecter si vous comptez investir dans ces kits d'électrification. L'état global de votre vélo (cadre, roues, freins) doit être satisfaisant.
 
Les plus consultés