Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Absolument Dance | Boys Town Gang "Can't Take My Eyes Off You" (1982)

Boys Town Gang « Can't Take My Eyes Off You » (1982)

date 10/11/2022 - 17:43 | micro_reportage Gilles Ravarino
Le début des années 80 est difficile pour le Disco, déclaré complètement has been. Mais une vieille chanson des années 60 va marquer l’été 1982, un refrain revisité façon Disco devenu incontournable, signé par le Boys Town Gang.
illustration de Boys Town Gang
 Boys Town Gang "Can't Take My Eyes…
 Boys Town Gang "Can't Take My Eyes Off You" (1982)
play
0:00
0:00
volume-high 
Le Disco a pu sembler faire dans la facilité en reprenant des standards pour les transformer en machines à danser, ce « Can’t Take My Eyes Off You » remonte à 1967 pour sa version originale. La même année, il a été chanté en français par Line Renaud, sous le titre « Une Poussière Dans Le Cœur ». Une traduction approximative, en France, on adore les adaptations mais on est moins bon en anglais !

Alors que les romantiques du disco ont le moral en berne parce que le disco a été mis à l’index par des rockers en mal de succès, Boys Town Gang vient raviver les paillettes endormies. On retrouve dans cette production le petit côté mélodramatique, avec une intro lente et des envolées de violons comme dans les plus grands standards du genre.

Côté « Boys » cette formation de San Francisco offre deux moustachus, les muscles saillants, qui dansent aux côtés de la chanteuse. Côté « Town », aucune ville aucun village n’a échappé à ce titre. Et pour le côté « Gang », rien de grave, si ce n’est que ce morceau va rafler sans partage les meilleures ventes de disques de l’été 82 !
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales