Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Actualité | Conducteurs poids lourds : une étude inédite
Actualité

Conducteurs poids lourds : une étude inédite

date 03/06/2021 - 11:41 | micro_reportage La rédaction
515 conducteurs de 18 nationalités différentes ont donné leur perception de leur comportement sur la route et de leur hygiène de vie.
illustration de Conducteurs poids lourds : une étude inédite
 Les conseils d'experts
 Les conseils d'experts
play
0:00
0:00
volume-high 
La Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable publie les premiers résultats d’une étude inédite sur le comportement au volant et la santé des conducteurs de poids lourds : 515 conducteurs de 18 nationalités différentes (dont 55% de Français) ont été interrogés sur 4 aires d’autoroutes dans le cadre d’une enquête terrain pilotée conjointement par Patricia Delhomme, Directrice de recherche au Laboratoire de psychologie et d'ergonomie appliquées de l’Université Gustave Eiffel et par le Professeur Loïc Josseran, Chef de service au Département hospitalier de santé publique des Hôpitaux universitaires Paris Ile-de-France Ouest.
L’objectif des chercheurs et de la Fondation VINCI Autoroutes est de mieux connaître les comportements des conducteurs de poids lourds pour mieux orienter les messages de prévention qui leurs sont destinés, tant pour ce qui concerne leur sécurité et celle des autres usagers sur la route, que pour leur santé.

Parallèlement, une opération de sensibilisation a été organisée ce mardi 1er juin par la Fondation VINCI Autoroutes en partenariat avec la Fondation Carcept Prev sur 3 aires du réseau VINCI Autoroutes. Les conducteurs de poids lourds ont été invités à participer à plusieurs ateliers animés par des spécialistes du sommeil, des nutritionnistes, des sophrologues, des préparateurs sportifs et les ambassadeurs des deux fondations pour bénéficier d’informations sur les risques et de conseils pratiques pour mieux les prévenir.

Des conducteurs de poids lourds expérimentés…

Ils sont plutôt satisfaits de leur vie professionnelle, estimant que leur métier leur procure un sentiment de liberté et appréciant le caractère indépendant de leur travail. Parmi les principales contraintes de leur activité, ils mentionnent les embouteillages, la distance par rapport à la famille, les attentes lors des chargements et déchargements et l’imprévisibilité de la durée de leur mission. Par ailleurs pour améliorer leur confort et leur hygiène de vie lors des pauses, ils souhaiteraient pouvoir bénéficier de plus de services sur les aires et avoir la possibilité de mieux sécuriser leur marchandise pour éviter les risques de vols qu’ils considèrent élevés.

Avec une expérience de conduite d’un poids lourd de 22 ans en moyenne, les conducteurs interrogés font largement preuve de confiance en leurs capacités de conduite. Ils considèrent que c’est avec les véhicules légers qu’ils ont le plus de probabilité d’avoir un accident.

…mais qui s’exposent à des risques d’accidents liés au manque d’attention, à la fatigue ou à la somnolence

Les conducteurs de poids lourds sont très connectés et, lorsqu’ils sont au volant, ils ont un usage intensif des outils connectés qui deviennent une source de distraction importante :
• 83% téléphonent en conduisant avec un système Bluetooth (dont 60% souvent et très souvent) ;
• 67% programment ou règlent la radio ou le GPS en conduisant (dont 16% souvent ou très souvent) ;
• 27% envoient des SMS ou surfent sur internet (dont 4% souvent ou très souvent) ;
• 26% téléphonent sans kit mains-libres (dont 2% à le faire souvent ou très souvent).

Signe de ces situations de manque de vigilance, près d’un conducteur de poids lourd sur 2 déclare avoir roulé sur les bandes rugueuses en bordure des voies au cours de l’année précédant l’enquête...
Par ailleurs, la difficulté de concentration ou le « vagabondage de l’esprit » est largement identifié comme source d’accidents ou de presqu’accidents.
Plus globalement, l’étude fait apparaître que les conducteurs sujets à un déficit d’attention ou à un risque d’endormissement ont effectivement eu plus d’accidents...

Des conducteurs conscients d’avoir une hygiène de vie perfectible…

De par la nature de leur métier, qui les amène à être le plus souvent hors de leur foyer et sur la route, les conducteurs de poids lourds ont, pour beaucoup, des difficultés à avoir une alimentation équilibrée et à pratiquer une activité sportive régulière. Ils sont ainsi 73% à être en surcharge pondérale.
Moins d’un tiers des conducteurs de poids lourds (29%) déclarent pratiquer une activité sportive.
La consommation de tabac des conducteurs de poids lourds est en moyenne de 38% avec des disparités selon les pays : 40% pour les Français mais 56% pour les Bulgares et 21% pour les Polonais.
Sur leur consommation d’alcool, seul 6 conducteurs de poids lourds sur 10 ont répondu aux questions sur ce sujet. Sur cet échantillon, 8% des répondants sont des consommateurs quotidiens à comparer à 15% de la population générale en France...
La consommation déclarée de produits psycho-actifs reste très limitée. Elle concerne 2% des conducteurs.
illustration de Conducteurs poids lourds : une étude inédite
illustration de Conducteurs poids lourds : une étude inédite
PDF Lire le communiqué de presse de la Fondation VINCI Autoroutes
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales