Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Absolument Dance | Grace Jones "La Vie En Rose" (1977)

Grace Jones « La Vie En Rose » (1977)

date 28/10/2022 - 11:57 | micro_reportage Gilles Ravarino
Le disco a souvent eu tendance à s’emparer d’anciennes chansons pour leur offrir une version ‘‘rythme et paillettes’’, le plus souvent avec succès, livrant parfois des moments juste sublimes, comme ‘‘La Vie en Rose’’ de Grace Jones.
illustration de Grace Jones
 Grace Jones "La Vie En Rose" (1977)
 Grace Jones "La Vie En Rose" (1977)
play
0:00
0:00
volume-high 
Revenons à l’origine de cette reprise sous la houlette du producteur Tom Moulton, le grand maître du genre dès le milieu des années 70, un morceau dansant et sensuel et sans batterie, qui au départ n’était pas chanté par Grace Jones mais par une certaine Teresa Wiater.

Sauf que cette chanteuse n’a pas signé son contrat, refusant de devenir une chanteuse disco. Mais une copie est arrivée jusqu’aux oreilles de Grace Jones alors qu’elle enregistrait son 1er album. La tigresse a lourdement insisté pour enregistrer la chanson dans la lignée de la version inédite.
Malgré ses réticences et le souvenir amer de la tentative échouée, le producteur se laisse quand même faire et permet à Grace Jones d’incarner une diva disco sur fond de bossa nova transformant la chanson d’Edith Piaf en classique disco.

Lors de ses concerts, impossible de ne pas l’interpréter, ce qui donne l’occasion à l’artiste de dire plusieurs choses, tout d’abord qu’elle remercie cette « garce », comprenez la 1ère chanteuse, de ne pas avoir signé le contrat. Et d’ajouter qu’elle pleure à chaque fois qu’elle l’interprète car elle pense à tous les amants français qu’elle a eu.
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales