Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Actualité | Hausse de la mortalité sur les routes de France en septembre 2018
Actualité

Hausse de la mortalité sur les routes de France en septembre 2018

date 18/10/2018 - 12:03 | micro_reportage La rédaction
En septembre 2018, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 342 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et d’Outre-mer et 6 819 ont été blessées dans 5 585 accidents corporels.
facebooktwittergoogleplus
illustration de Hausse de la mortalité sur les routes de France en septembre 2018
En métropole, 323 personnes sont décédées en septembre 2018, soit 26 de plus qu’en septembre 2017 (+8,8%). Cette hausse concerne tout particulièrement les motocyclistes (81 tués au total ce mois-ci), en raison d’une météo sans pluie sur l’ensemble du Sud de la France et, dans une moindre mesure, les seniors automobilistes dont les déplacements augmentent lorsque l’été se prolonge en septembre.

Les autres indicateurs de l’accidentalité routière du mois sont également en hausse à l’exception du nombre de blessés hospitalisés qui affiche une baisse sensible :
  • le nombre d’accidents corporels est de 5 373 contre 5 088 en septembre 2017, soit 285 accidents corporels de plus (+5,6%) ;
  • 6 568 personnes ont été blessées en septembre 2018 contre 6 295 en septembre 2017, soit 273 de plus (+4,3%) ;
  • 2 037 personnes ont dû être hospitalisées plus de 24 heures contre 2 395 en septembre 2017, soit 358 personnes de moins (-14,9%).

Même si la mortalité routière de septembre 2018 est supérieure à celle enregistrée en septembre 2017, le bilan de ce troisième trimestre 2018 est plus encourageant avec moins de 900 personnes décédées. La baisse concerne en particulier les automobilistes (35 tués de moins que l’an dernier), alors que la mortalité motocycliste est restée élevée mais stable comparée à 2016 et 2017.
Ce troisième trimestre 2018 enregistre la mortalité routière la plus basse depuis ces 10 dernières années.
Sur le territoire métropolitain, depuis le début de l’année 2018, 2 426 personnes sont décédées sur les routes, soit 139 de moins que l’an dernier (-5,4 %).
 
Les plus consultés