Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | L'accessibilité des aides à la conduite

L'accessibilité des aides à la conduite

date 26/11/2022 - 15:57 | micro_reportage Ivan Mouton
S'ils ne représentent que 8% de la population, les 18-24 ans sont les plus exposés aux accidents de la route. Comment y remédier ? La solution pourrait venir, en partie, des systèmes d'aide à la conduite rendus récemment obligatoires dans les véhicules.
illustration de L'accessibilité des aides à la conduite
 L'accessibilité des aides à la con…
 L'accessibilité des aides à la conduite
play
0:00
0:00
volume-high 
« Le jeune quand il sort de l'auto-école après sa formation, ne va pas acheter une voiture neuve mais il va souvent acheter une voiture qui a 8-10 ans. Dans ces véhicules, il n'y a aucun de ces outils » résume Philippe Colombani, exploitant d'auto-école et formateur en prévention du risque routier. La Commission européenne a récemment instauré de nouvelles règles visant à améliorer la sécurité routière comme la présence obligatoire, dans les véhicules neufs, de nombreux systèmes d'aide à la conduite.

« Il y a, par exemple, le système d'aide au maintien dans la voie, celui qui permet de capter l'attention du conducteur au volant ou encore un système incitant le conducteur à maintenir la bonne vitesse et à ne pas dépasser les vitesses réglementaires. Ce règlement européen va permettre de les déployer beaucoup plus rapidement » souligne Rémi Courant, directeur qualité et technique chez Dekra Automotive. Si ces systèmes d'aide à la conduite font leurs preuves, leur taux d'utilisation est faible, faute de formation. L'apprentissage de ces outils reste une vraie problématique.

« Circuler avec un régulateur de vitesse pour certains de mes élèves n'est pas du tout compliqué, ça se passe très bien. Pour d'autres, c'est plus compliqué, ça prend du temps » explique Philippe Colombani qui plaide pour des modules de formation supplémentaires au permis de conduire.
Savoir se servir de ces outils est une chose, encore faut-il les avoir dans son véhicule. Pour l'heure, ces systèmes demeurent hors de portée d'une grande partie de la population. C'est le cas des plus jeunes pourtant surreprésentés dans les accidents de la route.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales