Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | La désastreuse mode jetable

La désastreuse mode jetable

date 28/10/2022 - 13:52 | micro_reportage Charles Daudon
Grand consommateur de matières premières, d'eau, d'énergie, très polluant, le secteur du textile et de l'habillement exploite des millions d'hommes et de femmes, la plupart en Asie.
illustration de La désastreuse mode jetable
 La désastreuse mode jetable
 La désastreuse mode jetable
play
0:00
0:00
volume-high 
« Le terme sobriété est à la mode et en matière de consommation de vêtements, cela pourrait être un bon début » déclare Fabienne Maleysson, journaliste au magazine Que Choisir. Dans son mensuel de novembre, l'association de consommateurs alerte sur les pratiques de la « fast fashion » et tente d'aiguiller le consommateur vers des habitudes plus vertueuses, à commencer par la réduction des achats de vêtements neufs. « En moyenne on achète 25 vêtements par an. L'Agence de la transition écologique (Ademe) a d'ailleurs fait une expérience avec des consommateurs pour les aider à vider leurs placards et tous ont été étonnés du nombre de vêtements qu'ils avaient chez eux. »

De la production à la consommation en passant par la confection, la transformation et la distribution, l'industrie du textile et de l’habillement fait des ravages. « D'après la commission européenne, l'industrie textile se place 4e, en matière d'impact environnemental derrière l'alimentation, le bâtiment et les transports. C'est considérable et on consomme de plus en plus de vêtements. Quant à l'aspect social, les ravages sont tout aussi considérables sur des millions de personnes, au Bangladesh ou en Chine notamment » ajoute Fabienne Maleysson qui balaie les nouvelles promesses de certains géants de l'habillement.

« Ce ne sont que des promesses environnementales car le social est très peu abordé, que vous alliez chez H&M, Zara ou Uniqlo. Et c'est quand même beaucoup de greenwashing. On allègue sur des matières vertes mais ça ne concerne qu'un tout petit pourcentage du vêtement. La croissance est quand même le cœur du problème et toutes les grandes marques veulent continuer à vendre énormément d'habits. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales