Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Tourisme | Sortir en Famille | La mémoire de la Shoah à Orléans

La mémoire de la Shoah à Orléans

date 09/11/2022 - 15:25 | micro_reportage Ivan Mouton
Le Musée Mémorial des Enfants du Vel' d'Hiv retrace avec de nombreux documents cet épisode terrible de notre histoire et la déportation de milliers d'enfants depuis les camps français vers Auschwitz.
illustration de La mémoire de la Shoah à Orléans
 La mémoire de la Shoah à Orléans
 La mémoire de la Shoah à Orléans
play
0:00
0:00
volume-high 
« On a été voir la semaine dernière le film sur Simone Veil. Quand on en ressort, on en ressort, peiné, secoué [...] Comme disait mon conjoint avec Simone Veil, je m'attendais à voir un film plus sur sa vie politique. Et en fait, c'est la partie sur la guerre qui m'émeut beaucoup là... L'arrachement des enfants à leurs parents. »
Comme beaucoup, ils sont venus au CERCIL, Musée Mémorial des Enfants du Vel' d'Hiv d'Orléans parce qu'ils ont vu le film d'Olivier Dahan consacré à Simone Veil et qu'ils veulent en savoir plus sur la déportation.

« La présence de Simone Veil a été très importante au CERCIL » explique Annaïg Lefeuvre, responsable des lieux. « Dès sa création, il y a eu une première exposition faite par le CERCIL à la mairie d'Orléans en 1992. C'était elle qui inaugurait cette exposition. Et quand le CERCIL a ouvert son musée en 2011, évidemment, Simone Veil était là. »

Le CERCIL est un lieu de mémoire qui évoque l'histoire des camps d'internement juifs dans le Loiret à Pithiviers et Beaune-la-Rolande qui, entre 1941 et 1943, ont interné 16 000 juifs dont 4500 enfants. Huit convois de déportation en sont partis vers Auschwitz Birkenau.

De très nombreux documents d'archives témoignent de cette période. Comme cet extrait de lettre écrite par un adolescent de quinze ans et demi et lue par Annaïg Lefeuvre : « Tout le monde, femmes, hommes, vieillards, parfois quelques malades et des enfants des fillettes de treize ans, sont embarqués. Et moi avec. Je ne sais pas où. Ne vous en faites pas pour ma peau, cela ne sert à rien car la situation actuelle n'est que passagère. »

Face à de telles vérités documentées, archivées, comment réagissent les enfants et ados qui visitent les lieux ? Constance, quinze ans, Victoria, quatorze ans : "On parle souvent en cours, par exemple, de la souffrance des hommes à la guerre. Mais il n'y a pas que les hommes, il y a aussi les enfants et les femmes [...] Peut être que dans le futur ça recommencera. Et du coup, c'est important de se dire comment c'est, pour se protéger de ça.

Dans la lumière du témoignage de Simone Veil, visiter les lieux de mémoire pour se protéger des répétitions de l'histoire. Le CERCIL, Musée Mémorial des Enfants du Vel' d'Hiv, c'est à Orléans, accessible par les autoroutes A10, A19 et A71.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales