Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "La part du sarrasin" de Magyd Cherfi

« La part du sarrasin » de Magyd Cherfi

date 30/09/2020 - 10:08 | micro_reportage Francine Thomas
Quatre ans après Ma Part de Gaulois, l’écrivain est de retour avec La Part du Sarrazin, où il conte, de façon romancée, les débuts de son groupe Zebda.
illustration de
Photo Polo Garat 
 "La part du sarrasin" de Magyd Che…
 "La part du sarrasin" de Magyd Cherfi
play
0:00
0:00
volume-high 
« J’ai imaginé tous mes potes réunis en une Babel flamboyante laïque et mondiale, Babel dont je serai l’icône rockenrollesque ». Cette phrase page 224 de La Part du Sarrasin résume bien la façon dont Magyd Cherfi envisageait, à l’origine, son aventure musicale avec Zebda : « Je pense qu’on l’a été, mais pas de façon aussi flamboyante que j’aurais espéré, parce que au fond j’ai cru au rock n’roll, j’ai cru au message, je me suis pensé porte-parole et à 20 ans, on se dit qu’on peut changer les choses à travers le cinéma, la musique ou pour moi le rock n’roll et je crois que ce n’est pas le cas. »

Il y a de la mélancolie dans La Part du Sarrasin, de l’impuissance également. Et surtout la démonstration de l’impossibilité de résoudre ses conflits intérieurs et identitaires, quand on est, comme Magyd Cherfi, composé de gaulois et de sarrasin : « Au fond, ma part de gaulois, c’est la part intime, la part majeure parce que je suis essentiellement gaulois, de ce que j’ai compris de moi-même. Et la part du sarrasin, c’est ce qui reste, qui est infinitésimal mais essentiel. (…) La société ne permet pas la guérison parce que le monde est fait de chapelles, chacun voulant avoir raison. Et quand vous appartenez à plusieurs chapelles, elles se font la guerre. Et il vous faut trouver des passerelles qui sont assez difficiles à construire. »

Magyd Cherfi publie La Part du Sarrazin chez Actes Sud, l’histoire d’un jeune homme qui veut changer le monde à coups de rimes et d’accords de guitare et qui se cogne à la réalité.
illustration de
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales