Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "La sacrifiée du Vercors" de François Médéline
Marque-Page

« La sacrifiée du Vercors » de François Médéline

date 01/06/2021 - 14:37 | micro_reportage Francine Thomas
Quelques semaines après le massacre perpétré par les Allemands sur le plateau du Vercors en 1944, le corps d’une jeune femme, fille et sœur d’illustres résistants, est retrouvé. Elle a été tuée et tondue. Un policier et une photo reporter mènent l'enquête.
illustration de
 "La sacrifiée du Vercors" de Franç…
 "La sacrifiée du Vercors" de François Médéline
play
0:00
0:00
volume-high 
Ce n’est pas un meurtre comme les autres qui a été commis dans le Vercors le 10 septembre 1944 et qui ouvre ce roman. La jeune femme assassinée a également été tondue. La victime, dont la famille s’est illustrée dans la résistance, aurait-elle eu des liens avec les Allemands ? Ou une vérité encore plus sombre se sache-t-elle derrière ce drame ? Durant 24 heures, les deux héros, un commissaire de police et une photo reporter américaine, vont enquêter.

Au-delà du polar, l’auteur François Médéline a voulu éclairer cette période de l’Épuration. « Il y a eu 10 000 morts extrajudiciaires, sans procès. Et moi ce qui m’intéressait vraiment, c’était de traiter la figure du héros, et de la confronter à ses dilemmes. Avec cette question que j’ai toujours eue au fond de moi et plus encore en écrivant ce roman : qu’est-ce que nous aurions fait nous ? »

En choisissant le Vercors comme théâtre pour son roman, François Médéline rappelle par ailleurs le massacre qui y a été perpétré à l’été 1944. Quand les combattants du plateau n’ont pas reçu les renforts escomptés et que plus de 800 personnes, 600 belligérants et 200 civils, ont été tués. Le romancier signe un roman noir captivant qui se glisse dans les angles morts de la Grande Histoire.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales